Présentation de la région académique de Corse

Elèves

Une académie dynamique, un contexte spécifique

L’académie de Corse a été créée en 1975. Elle est dirigée par un recteur. Julie BENETTI occupe cette fonction depuis le 18 juin 2018.

Le rectorat de l’académie de Corse occupe les anciens locaux de l’hôpital Eugénie d’Ajaccio.

Il existe deux directions de services académiques de l’Éducation nationale à Ajaccio et Bastia.

La DSDEN de Corse du Sud est dirigée par Virginie FRANTZ
La DSDEN de Haute-Corse est dirigée par Bruno BENAZECH.

Établissements, effectifs et personnels

La région académique de Corse, dirigée par la rectrice Julie BENETTI, compte sur son territoire 249 écoles publiques et 5 écoles privées sous contrat, 29 collèges publics et 2 collèges privés, 13 lycées publics dont 4 lycées professionnels, 2 lycées privés, 1 ÉREA et une Université.

L’académie de Corse scolarise 48 087 élèves à la rentrée 2021 et 4700 étudiants.

Elle rémunère près de 5 030 personnes dont près de 3 860 enseignants.

Contexte géographique

La Corse présente des caractéristiques géographiques très particulières. Elle est souvent décrite comme « une montagne dans la mer ». L’essentiel du territoire est rural. Seules les villes de Bastia et d’Ajaccio constituent des pôles urbains qui concentrent 43% de la population sur 2% du territoire.

Cette répartition inégale de la population oppose schématiquement les zones côtières peuplées et les secteurs ruraux de l’intérieur.

Le caractère rural du territoire et la dispersion de la population entraînent l’existence d’un réseau scolaire très particulier caractérisé par de nombreux établissements et écoles de petite taille.

Ainsi, 20% des écoles de Corse sont à classe unique et près de la moitié ne compte pas plus de trois classes. Le quart des collèges de l’académie scolarise moins de 200 élèves.

Contexte institutionnel

Depuis 1991, la Collectivité de Corse dispose de compétences étendues en matière d’éducation, dérogatoires au droit commun des régions (loi n°2002-92 du 22 janvier 2002).

La Collectivité de Corse établit le schéma prévisionnel des formations des collèges, des lycées, des établissements d’enseignement professionnel, des établissements d’enseignement artistique, des établissements d’éducation spéciale, des écoles de formation maritime et aquacole, des établissements d’enseignement agricole et des centres d’information et d’orientation.

La Collectivité de Corse établit, après accord de chacune des collectivités concernées par les projets situés sur leur territoire, le programme prévisionnel des investissements relatifs aux établissements cités ci-dessus.
À ce titre, la Collectivité de Corse définit la localisation des établissements, leur capacité d’accueil et le mode d’hébergement des élèves.

Chaque année, elle arrête la liste des opérations de construction ou d’extension des établissements. Elle arrête également la structure pédagogique générale des établissements d’enseignement du second degré en tenant compte du schéma prévisionnel des formations.