Séquence de 3°:Le théâtre. Etude de La Cantatrice chauve



Etudier "La Cantatrice Chauve" en classe de troisième permet de répondre à plusieurs objectifs du programme. Tout d'abord, c'est une oeuvre du XXe siècle; de plus, cette pièce permet d'approfondir l'argumentation qui est étudiée tout au long de l'année de la troisième. Ce choix sera également l'occasion de pratiquer l'oral en classe et l'interdisciplinarité, en abordant le programme d'histoire de l'après-guerre. Mais, il s'agira surtout, dans le cadre de cette séquence, de mettre en évidence la notion d'anti-pièce, et de montrer aux élèves l'apparition d'une nouvelle dramaturgie. Lors de cette séquence, nous pourrons aussi proposer à la calsse une lecture cursive comme "La Leçon", de Ionesco. Celle-ci sera accompagnée d'un travail écrit. Cette activite élargira la connaissance du théâtre de Ionesco par une comparaison entre les deux pièces lues.
PLAN DE SEQUENCE
SEANCE 1 / Originalité de la pièce / Lecture, oral
SEANCE 2 / Mise en scène et double énonciation / Lecture, oral, écriture
SEANCE 3 / Etude de la scène d’exposition / Lecture, oral
SEANCE 4 / La pièce et son contexte historique / Lecture,documentaire, oral
SEANCE 5 / L’étude des personnages / Lecture, oral
SEANCE 6 / L’écriture théâtrale / Lecture, écriture, oral
SEANCE 7 / Evaluation formative / Lecture, écriture
SEANCE 8 / L’absurde / Lecture, oral
SEANCE 9 / Etude des « fables » de « La Cantatrice chauve » / Lecture, oral
SEANCE 10 / La Cantatrice chauve et les pièces classiques
SEANCE 11 / Evaluation sommative : Entraînement au brevet / Lecture, écriture, orthographe, grammaire
TRAVAIL HORS CLASSE : Lecture cursive de La Leçon accompagnée d'un questionnaire.

Scéance 1

OBJECTIFS:- Etude du titre, de la liste des personnages et des didascalies présentes en début de texte. - Etude d'une liste de personnages classique afin de mettre en évidence l'originalité des informations présentes dans la liste des personnages de "La Cantatrice chauve".

QUESTIONNAIRE.
1) Etudiez le titre de l'oeuvre "La Cantatrice Chauve", la liste des personnages ainsi que la première didascalie. Que remarquez-vous?
2) Etudiez des exemples de listes de personnages et de didascalies issues de pièces classiques ( Exemples : comédies de Molière ou tragédies de Racine ). Que trouve-t-on, en général, dans ces listes de personnages?
3) Faites une comparaison entre les didascalies et listes des personnages des pièces classiques et celles de "La Cantatrice chauve".

TRAVAIL HORS CLASSE :Vous lirez la première scène de la pièce.

Scéance 2

OBJECTIFS :- Reconnaître la spécificité du genre théâtral. - Rappel de la notion de mise en scène- Rappel de la notion de double énonciation- Travailler oralement , savoir s’exprimer face à un auditoire

DEROULEMENT:- Après avoir relu la scène 1 ; les élèves auront, par groupes de deux ou trois, à jouer cette scène ou un extrait de celle-ci. Il s’agira de mettre en évidence par cet exercice la double énonciation théâtral. - D’autre part, ils devront essayer de proposer une manière de mettre en scène cette première scène, ceci en tenant compte de la didascalie initiale. Ce travail permettra de mettre en évidence le fait qu’une pièce de théâtre est un texte littéraire qui s’accomplit grâce au jeu théâtral.

QUESTIONNAIRE DESTINE A LA CLASSE :
I) Vous lirez de nouveau la scène 1 de la pièce. Vous préparerez cette lecture afin de jouer cette première scène.
II) Vous êtes le nouveau metteur en scène de cette pièce ; réfléchissez à la manière dont vous allez mettre en scène la première scène ; en prenant soin de respecter la didascalie initiale.

Scéance 3

OBJECTIFS :- Etude d’une scène d’exposition qui ne remplit pas son rôle informatif. - Rappel de la notion de « scène d’exposition »- Mettre en évidence les problèmes de communication ( repérer les composantes de l’énonciation )- Etudier le comique de la scène- Rappel de la notion de quiproquo - Aborder la notion d'anti-pièce

DEROULEMENT:- Les élèves auront à analyser de nouveau, la scène 1 de la pièce. Ils devront ensuite répondre à un questionnaire lié à cette première scène. Ce travail permettra de faire un rappel concernant la scène d’exposition et son rôle. - D’autre part, ce questionnaire sera également un moyen d’analyser le comique de la pièce et de revoir certaines notions du comique. - Ce travail s’achèvera par une courte trace écrite reprenant l’originalité de la scène d’exposition et le comique présent dés le début du texte.

QUESTIONNAIRE :Vous répondrez aux questions suivantes, après avoir lu la première scène de la pièce :
1) La première scène de La Cantatrice chauve joue-t-elle son rôle de scène d’exposition ? Justifiez vos propos.
2) Quelle est la fonction de la scène d’exposition dans une pièce de théâtre ?
3) Que pouvez-vous dire concernant les didascalies présentes dans cette scène ?
4) Etudiez les passages suivants de la scène 1 et dites ce que vous en pensez. ( Pour chaque extrait, vous direz qui est l’émetteur, le message ou le destinataire )
a) « M. SMITH. – Oui, un cousin de Bobby Watson. Mme SMITH. – Qui ? Bobby Watson ? M. SMITH. – De quel Bobby Watson parles-tu ? »
b) « M. SMITH : Elle a des traits réguliers et pourtant on ne peut pas dire qu’elle est belle. Elle est trop grande et trop forte. Ses traits ne sont pas réguliers et pourtant on peut dire qu’elle est très belle. Elle est un peu trop petite et trop maigre. »
c) « Mme SMITH : Non, c’est à sa femme que je pense. Elle s’appelait comme lui, Bobby, Bobby Watson. Comme ils avaient le même nom, on ne pouvait pas les distinguer l’un de l’autre quand on les voyait ensemble. »
5) En analysant vos réponses aux questions précédentes que pouvez-vous dire de cette pièce de théâtre ? Dans quel registre s’inscrit-elle ?

TRAVAIL HORS CLASSE :
I) Dans la fin de la scène 1, à partir de la réplique de Mme Smith : « Ah ! trois jours par semaine ? Et que fait Bobby Watson pendant ce temps-là ? », vous relèverez des éléments comiques de la communication et des didascalies et vous direz s’il s’agit d’un problème d’émetteur, de message ou de destinataire.
II) Vous lirez le restant de la pièce.

Scéance 4

OBJECTIFS :- Connaître le contexte historique de l’œuvre afin de mieux comprendre son rôle critique- Comprendre le rôle argumentatif et critique de la difficulté de communiquer. - Effectuer un travail de recherche concernant les événements historiques contemporains à la pièce. - Prendre connaissance d’autres dramaturges du XXe siècle. - Utiliser ses connaissances historiques - Savoir prendre la parole et communiquer.

DEROULEMENT :- La séance débutera par la correction du travail hors classe donné lors de la séance 3. Cette correction nous permettra de rappeler le comique né des difficultés de communication. - Ce travail achevé, nous inviterons les élèves à effectuer des recherches sur l’époque de création de l’œuvre (événements historiques liés à cette période) ainsi que sur l’auteur Ionesco mais également sur le type de pièces de théâtre qui paraissent à cette époque. Nous leur demanderons, par exemple, de faire des recherches sur le théâtre de Samuel Beckett. -Le travail de recherche sera accompagné d’une question concernant la symbolique de la difficulté à communiquer dans La Cantatrice chauve. - Ils devront établir un lien entre cette difficulté de communiquer et les événements historiques contemporains à la pièce. Toute cette étude se fera à l’oral à travers une discussion entre les élèves. Celle-ci sera animée par le professeur. Le lien entre l’histoire et la littérature sera facilité par les analyses déjà menées lors de la séquence sur la poésie engagée.

QUESTIONS DESTINEES A LA CLASSE :
I) Correction du travail hors classe de la séance 3.
II) Vous effectuerez différentes recherches afin de mieux cerner La Cantatrice chauve. Vous vous intéresserez notamment aux points suivants :- Quelle est la date de parution de La Cantatrice Chauve ? - Quels sont les événements historiques liés à cette époque, à ce siècle ? - Qui est Samuel Beckett ? Quelles sont les œuvres écrites par celui-ci et à quelle époque ? Quelle est en général, la symbolique de ses œuvres ? - En utilisant les réponses précédentes, pourriez-vous dire quelle était l’intention de Ionesco en écrivant une œuvre comme La Cantatrice Chauve ?

Scéance 5

OBJECTIFS :- Montrer la crise de la notion de personnage avec leur caractère interchangeable- Montrer le caractère subversif du personnage de Mary - Etudier l’opposition entre les attentes du spectateur et les personnages- Reconnaître le caractère d'anti-pièce attribué à cette oeuvre

DEROULEMENT: - Les élèves seront soumis à un questionnaire concernant les différents personnages. Ce travail sera effectué en classe. - La correction de ce travail sera un moyen de mettre en évidence la crise de la notion de personnage avec le caractère interchangeable de ces personnages, notamment les couples Smith et Martin. Mais également la fonction subversive du personnage de Mary. Ceci permettra de reconnaître et d’accentuer le terme d’anti-pièce attribué à cette œuvre.

QUESTIONNAIRE POUR LA CLASSE : Après avoir lu "La Cantatrice chauve", vous répondrez aux questions suivantes :
Concernant le personnage de Mary :
1) Pourquoi Mary apparaît-elle dans les scènes II, III, V et IX ?
2) Quels sont ses propos et comment agit-elle dans ces scènes (II, III, V et IX ) ?
3) Comment note-on son autorité sur les autres personnages dans ces scènes (II, III, V et IX ) ?
4) Comment se comporte-elle avec le spectateur ces scènes (II, III, V et IX ) ?
5) Que pouvez-vous dire, en général, du personnage de Mary ?
Concernant les couples Smith et Martin :
6) En étudiant la scène IV, pouvez-vous dire ce qui différencie le couple Smith du couple Martin ?
7) Quel est le rôle du couple Martin en ce qui concerne la progression de l’action ?
8) Que pouvez-vous en conclure ?

Scéance 6

OBJECTIFS :- Savoir rédiger un dialogue théâtral- Savoir réinvestir les notions rencontrées au cours de la séquence- Ecrire à la manière de…

DEROULEMENT :- Ce travail sera effectué en classe ( si possible par groupes de deux élèves ), cela facilitera peut-être l’écriture du dialogue. - Le professeur veillera, en visitant chaque groupe, à ce que les critères du dialogue théâtral soient respectés. - Au terme de ce travail d’écriture, chaque groupe sera invité à jouer son dialogue devant la classe. Les spectateurs devront évaluer la prestation de leurs camarades, tant au niveau du contenu du dialogue que de la mise en scène. - Cette séance sera ainsi l’occasion de laisser une part de travail concernant l’écriture mais également l’oral.

ACTIVITE DESTINEE AUX ELEVES :Sujet : Vous écrirez un dialogue théâtral dans lequel deux époux ont une conversation assez surprenante. Comme chez Ionesco, cette discussion de couple sera inquiétante et provoquera le rire du lecteur. Vous veillerez à respecter les contraintes du genre théâtral et vous pourrez insérer des didascalies dans votre dialogue. Vous devrez penser à la mise en scène de ce dialogue car vous devrez le jouer devant les spectateurs de votre classe.

Scéance 7

OBJECTIFS:- Vérifier l’acquisition des notions abordées en ce début de séquence- Savoir réinvestir les notions rencontrées - Vérifier la compréhension de la pièce par les élèves- Vérifier la compréhension de la symbolique de cette œuvre.

DEROULEMENT :- Ce travail sera effectué en classe pendant une heure. - Les réponses seront ramassées puis corrigées afin de vérifier le niveau de compréhension et l’acquisition des notions vues. - La correction de ce travail permettra à chaque élève de savoir ce qu’il a acquis ou les lacunes qu’il lui faudra combler. - Cette correction sera d’ailleurs un moyen de reprendre ces notions et ainsi de remédier à d’éventuelles lacunes chez certains.

EVALUATION
Questions :
1) Pourquoi peut-on dire que La Cantatrice chauve est une « anti-pièce » ? ( 3 pts )
2) Quelle est la signification symbolique de cette pièce ? ( 3 pts )
3) En quoi et pourquoi, le personnage de Mary est-il différent des autres ? ( 3 pts )
4) Pourquoi Ionesco a-t-il intitulé son œuvre "La Cantatrice chauve" ? ( 2 pts )
5) Que pouvez-vous dire de ce personnage de La cantatrice chauve ? Analysez-le et aidez-vous de l’extrait suivant, tiré de l’œuvre, pour répondre à cette question : En parlant de La cantatrice chauve, Mme Smith répond au pompier « Elle se coiffe toujours de la même façon » (scène 10). ( 2 pts )
6) Lisez les extraits suivants de "La Cantatrice chauve", analysez-les pour en donnez une explication et une symbolique.
a) M. SMITH. – Hm. (Silence) Mme. SMITH. – Hm, hm. . (Silence) Mme. MARTIN. – Hm, Hm,Hm. (Silence) M. MARTIN. – Hm, hm, hm, hm. (Silence) Mme. MARTIN. – Oh, décidément. (Silence) M. MARTIN. – Nous sommes tous enrhumés. (Silence) (2 pts)
b) M. MARTIN. – J’aime mieux un oiseau dans un champ qu’une chaussette dans une brouette. (…)M. SMITH. – Plutôt un filet dans un chalet, que du lait dans un palais. (2 pts )
7) Que pouvez-vous dire des couples Smith et Martin ? ( 2 ) 1 point sera attribué pour la mise en page du devoir (présentation, orthographe, syntaxe).

Scéance 8

OBJECTIFS:- Analyser l’absurde dans la pièce.- Analyser le comique découlant de l’absurde. - Comprendre le fonctionnement de la parodie.

DEROULEMENT:- Les élèves devront analyser divers passages de l’œuvre afin de découvrir le décalage, les oppositions et les non-sens créant l’absurde de la pièce. - Il leur faudra ensuite donner une définition de l’absurde. - La correction de cette définition et les décalages découverts dans la pièce, seront l’occasion de rappeler la notion d’anti-pièce et d’aborder le terme de parodie.

QUESTIONNAIRE POUR LA CLASSE :
I ) Analysez les passages suivants de "La Cantatrice chauve" et dites de quoi naît l’absurde dans ces extraits.
a) Scène 4. M. et Mme Martin ne cesse de s’interroger et de s’exclamer face à une série de coïncidences. Leurs propos sont accompagnés de l’indication scénique suivante :(Le dialogue qui suit doit être dit d’une voix traînante, monotone, un peu chantante, nullement nuancée.)
b) Scène 8. Le pompier déclare : « Je veux bien enlever mon casque mais je n’ai pas le temps de m’asseoir.» Ce propos est accompagné de l’indication scénique suivante :(Il s’assoit sans enlever son casque.)
c) Que pouvez-vous dire du temps dans cette pièce ? Aidez-vous de l’heure donnée par la pendule, en relisant les scène 1, 4.
II) A partir des différents relevés et de ce que vous avez étudié dans les séances précédentes, pouvez-vous donner une définition de l’absurde ?

Scéance 9

OBJECTIFS :- Analyser l’absurde dans la pièce.- Comprendre le fonctionnement de la parodie. - Etudier le mécanisme de la subversion- Rappel concernant la forme et le but de la fable

DEROULEMENT : - La séance débutera par l’étude de deux fables présentes dans la pièce : La fable du jeune veau de la scène VIII et celle du « Rhume » , scène VIII. - L’étude de ces textes se fera oralement. - C’est d’abord la fable du jeune veau qui est projetée au tableau. Nous la lirons et une discussion débutera avec les élèves. Il s’agira dans un premier temps, de les faire se questionner sur la structure (récit et morale) et sur le but d’une fable traditionnelle, comme celle de La Fontaine. Puis, ils devront analyser celle de la scène VIII, La fable du jeune veau et comparer sa structure et son but avec ceux du fable traditionnelle. - Ce travail nous permettra de mettre en évidence deux choses : la fable du jeune veau a l ‘apparence d’une fable par sa forme mais son contenu n’a pas de fonction morale. Il s’agit donc d’une parodie de fable. - La deuxième partie de la séance permettra d’étudier la fable « Rhume ». Là encore, il s’agira de montrer que cette fable ne contient aucun enseignement. L’étude de celle-ci, approfondira aussi le travail fait sur l ‘absurde.

TRAVAIL POUR LA CLASSE :Vous étudierez les deux fables de la scène VIII : La fable du jeune veau et le « Rhume".

QUESTIONS A POSER ORALEMENT: Etude de la fable du jeune veau
1) Quelle est la structure et le but d’une fable traditionnelle comme celle de La Fontaine ? (Récit avec dialogue + MoralTransposition du monde animal dans le monde humain. Elle a pour but de dispenser une leçon générale sur le façon dont on doit se comporter dans la vie.)
2) La fable du jeune veau suit-elle la même construction qu’une fable habituelle ?(Elle ressemble bien à une fable avec connecteurs qui s’enchaînent de manière logique. )
3) Que pouvez-vous dire du contenu ? Assure-t-il sa fonction moralisante ? (Non, aucun enseignement n’est apporté car l’élément de départ est absurde « un jeune veau avait mangé trop de verre pilé ». Tout enchaînement est donc lui aussi absurde.)
Synthèse : à faire noter aux élèves La fable du jeune veau ressemble bien à une fable mais elle perd sa fonction de moral car elle ne propose aucune ligne de conduite à adopter. Elle est au contraire excluante car elle présente un monde inconnu pour le spectateur. Parodie d’une vraie fable.
Etude de la fable « Rhume » :
1) Que se passe-t-il dans cette fable ? Résumez l’action ? Ce texte est-il une fable ? (La fable raconte qu’une parente éloignée du beau-frère du pompier avait parfois, en hiver, comme tout le monde, un rhume. Ce n’est pas une fable car il n’y a pas de titre, ni de moral et qu’elle n’a aucun schéma narratif.)
2) Cette fable a-t-elle une fonction d’enseignement ? Permet-elle d’apprendre à se conduire dans la vie ? (Elle ne possède aucun enseignement, on se contente de constater un fait.)
Synthèse : à faire noter aux élèves :Il ne s’agit pas d’une fable mais de quelque chose qui y ressemble. Spectateurs exclus du monde des personnages. Encore une fois monde de l’absurde.

Scéance 10

OBJECTIFS :- Comparer la structure de la pièce avec le schéma classique- Répondre à la problématique : anti-pièce- Parler et prendre connaissance de pièces importantes de la littérature française- Réécrire la pièce selon le mode classique

DEROULEMENT :- Travail donné en classe. Les élèves auront quelques minutes pour répondre à la première activité qui n’est qu’une ultime synthèse de tout ce qui a été fait lors de la séquence. - Pour la seconde activité, le travail peut être amorcé en classe, afin que les élèves puissent bien comprendre la consigne. Il pourra se poursuivre à la maison. Il sera corrigé lors de la prochaine séance : les élèves pourront lire leur production devant la classe.

ACTIVITES PROPOSEES AUX ELEVES:
I ) Comparaison En prenant pour exemple des pièces classiques que vous avez étudiées au cours des années précédentes, faite une comparaison entre ces pièces et La Cantatrice chauve.Vous comparerez le schéma actanciel (Relation entre les personnages : adjuvants, opposants) ainsi que le schéma dramatique ( exposition, nœud et dénouement ). Quelles conclusions pouvez-vous en tirer ? II) EcritureVous imaginerez que La Cantatrice chauve est une pièce normale, suivant les mêmes règles qu’une pièce classique (avec une histoire logique, avec personnages adjuvants, opposants, scène d’exposition classique, nœud et dénouement traditionnel …) et vous en ferez un résumé.

Scéance 11

Evaluation sommative : Entraînement au brevet (Parties 1 et 2)

Objectifs :- Entraîner les élèves à l’examen de fin d’année- Vérifier l’acquisition des notions étudiées au cours de la séquence.- Pouvoir remédier à d’éventuelles lacunesDéroulement :- Devoir mené en classe, durant 3 heures ( ou deux séances 1 heure 30 ). - Devoir corrigé et noté.- La correction permettra de revenir sur des notions qui ne sont pas encore totalement maîtrisées.

LECTURE CURSIVE : LA LECON, IONESCO
Questionnaire de lecture :
1° Où l’action se déroule-t-elle ? Que pensez-vous de ce lieu au début de la pièce ?
2° Quelles indications la longue didascalie du début de la pièce « La Bonne est sortie ; l’élève tirant sous elle…le professeur bégaiera, très légèrement, peut-être. » nous fournit-elle.
3° Qui sont les personnages présents dans cette pièce ? Que pouvez-vous en dire ?
4° Pensez-vous qu’il s’agisse d’une pièce comique ou tragique ? Justifiez votre réponse.
5° Que pouvez-vous dire de la construction de cette pièce, si vous étudiez son début et sa fin ?
6° Que pouvez-vous dire du rôle du langage dans cette pièce ?
7° Quelles similitudes pouvez-vous noter entre les deux pièces que vous avez lues : La Cantatrice chauve et La Leçon ?

     

Rectorat de l'académie de Corse
Boulevard Pascal Rossini
BP 808
20192 Ajaccio CEDEX 4

Tél : +33 (0)4 95 50 33 33
Fax : +33 (0)4 95 51 27 06
Nous contacter

Horaires d'ouverture au public :
du lundi au vendredi
de 9h30 à 11h30
et de 14h30 à 16h
Enquête : «qualité de l'accueil»