Favoriser l'accueil et la scolarisation des élèves allophones nouvellement arrivés sur notre territoire



Favoriser l'accueil et la scolarisation des élèves allophones nouvellement arrivés sur notre territoire
Le comité de pilotage académique du CASNAV s'est réuni le 17 janvier en format élargi, sous la présidence de la Rectrice de l'académie de Corse, Julie Benetti. Il a accueilli pour cette occasion trois enseignantes et un chef d'établissement, venus chacun présenter une action entreprise pour favoriser l'accueil et la scolarisation des élèves allophones nouvellement arrivés sur notre territoire.

L'académie de Corse affiche un taux important d'élèves allophones, et met pour cela en place des dispositifs d'accueil leur permettant d'apprendre rapidement le français pour intégrer ensuite sans difficultés un cursus ordinaire.

Qui sont les élèves allophones ?

L’élève allophone nouvellement arrivé (EANA) en France est un élève dont la ou les langues premières sont autres que le français et qui réside habituellement sur le territoire. Il est débutant complet en langue française ou n’en maîtrise que quelques éléments parlés et/ou écrits. Il était non scolarisé sur le territoire durant l’intégralité de l’année scolaire précédente ; Et au vu de ses besoins dans l’apprentissage de la langue française, il nécessite une prise en charge d’une année (dans le 2nd degré, 12h min FLE/Semaine et 9h dans le 1er degré) dans une Unité Pédagogique pour Elèves Allophones Arrivants (UPE2A) avec une inclusion en classe ordinaire. L’EANA est aussi l’élève arrivé en France l’année scolaire antérieure mais qui n’aura peut-être pas une maîtrise suffisante des apprentissages scolaires et/ou de la langue française pour lui permettre d’intégrer à temps complet une classe de cursus ordinaire. Il sera alors maintenu dans un dispositif spécifique afin de consolider ses manques et bénéficiera d’un soutien linguistique, avec une inclusion plus conséquente en classe ordinaire. S’il n’a pas été scolarisé antérieurement, on parlera d’EANA-NSA (Non Scolarisés Antérieurement). Les élèves issus de familles itinérantes et de voyageurs (EFIV) pourront également intégrer les UPE2A du dispositif des élèves allophones si besoin.

Une école inclusive …

La scolarisation des élèves allophones relève du droit commun et de l’obligation scolaire. Ils sont donc inscrits en classe ordinaire et l’inclusion constitue la principale modalité de scolarisation.
Un projet d’inclusion prenant en compte les besoins particuliers des EANA est défini de manière concertée par toute l’équipe éducative. Il est obligatoirement inscrit dans le projet d’école ou d’établissement et est porté par l’ensemble des membres de la communauté scolaire dans l’esprit d’une responsabilité partagée.
Les enseignants des classes ordinaires vont devoir appréhender les compétences linguistiques et scolaires des EANA qu’ils accueillent dans leur établissement. Bâtir le pont entre les compétences construites par les EANA dans leurs langues et pays d’origine et les séances en classe : adapter les activités pédagogiques habituelles pour les EANA (et non pas en fabriquer des spécifiques). Au-delà de l’individualisation des activités et du parcours scolaire pour les allophones, il faut permettre à toute la classe de bénéficier de l’ouverture et de la richesse apportée par les EANA.

Le CASNAV … le Centre Académique pour la Scolarisation des élèves allophones Nouvellement Arrivés et des élèves issus de familles itinérantes et de Voyageurs

C’est une structure d’expertise auprès du recteur et des directeurs académiques, qui porte sur l’organisation de la scolarité des publics concernés, sur les ressources pédagogiques, sur la formation des enseignants et des cadres. Sa priorité est la maîtrise de la langue française et des apprentissages scolaires dans le cadre de l’accès de tous au socle commun de connaissances et de compétences qui implique la scolarisation de tous les élèves et la poursuite harmonieuse de leur scolarité. Il porte une attention particulière aux situations de vulnérabilité : mineurs non accompagnés, scolarisation des élèves de 16 ans et plus, enfants de réfugiés et demandeurs d’asile, situations de grande précarité.
Favoriser l'accueil et la scolarisation des élèves allophones nouvellement arrivés sur notre territoire

Mercredi 30 Janvier 2019
     

Rectorat de l'académie de Corse
Boulevard Pascal Rossini
BP 808
20192 Ajaccio CEDEX 4

Tél : +33 (0)4 95 50 33 33
Fax : +33 (0)4 95 51 27 06
Nous contacter

Horaires d'ouverture au public :
du lundi au vendredi
de 9h30 à 11h30 et de 14h30 à 16h
Horaires d'ouverture au public - été 2019
Enquête : «qualité de l'accueil»