Travail sur écran


Le travail sur écran dans de mauvaises conditions peut engendrer de la fatigue visuelle oculaire, des troubles musculo-squelettiques et un état de stress.

I . EVALUER LES RISQUES

L’occupation d’un poste de travail pour lequel l’utilisation prolongée d’un écran de visualisation est nécessaire, révèle parfois des problèmes de santé. Il n’est pas établi, dans l’état actuel des connaissances, que les rayonnements électromagnétiques ionisants (RX) ou non ionisants émis par les écrans de visualisation présentent un risque pour les utilisateurs.

II . PREVENIR LES RISQUES

Les principes essentiels de prévention des risques liés à l’utilisation d’équipements munis d’écrans de visualisation sont inscrits dans la réglementation.

Ils consistent notamment à :

· informer et former aux conditions correctes d’utilisation de ces équipements,

· limiter le temps de travail quotidien sur écran en prévoyant des pauses ou des changements d’activité,

· assurer une surveillance médicale adéquate,

· porter des lunettes adaptées lorsque des défauts visuels sont à corriger,

· éclairer convenablement et bien implanter et orienter l’équipement, notamment de façon à éviter tout reflet ou réverbération (par exemple en plaçant l’écran perpendiculairement aux fenêtres),

· régler au mieux la luminosité et le contraste,

· agencer correctement les éléments du poste de travail afin d’adopter une posture correcte et confortable (hauteur et inclinaison du siège, disposition du clavier, support des documents bien positionné,...),

· utiliser un clavier particulier pour les gauchers.


SUIVI MEDICAL

Les opérateurs travaillant sur écran doivent bénéficier d'un examen d'aptitude périodique et d'une étude de leur poste de travail.


Julien Pons
Mercredi 20 Août 2014

Menu