Impact Financier de la prévention


La prévention des risques professionnels est-elle un obstacle à l'efficacité économique ? Plusieurs études montrent au contraire que l'amélioration des conditions de travail permet souvent d’accroître la compétitivité des entreprises.
Voir dans le coût financier un facteur limitant s'avère être un mauvais calcul.
Une étude menée en 2011 par l'Association internationale de la Sécurité Sociale auprès de 300 sociétés dans quinze pays, a montré que les investissements visant à améliorer les conditions de travail procurent des avantages directs avec un rendement de 2.2.

Un euro investi = 2.2 euros


benefice_de_la_prevention.pdf Bénéfice de la prévention.pdf  (660.83 Ko)


Un article daté de 2009 de l'INRS présente les résultats d'une évaluation coût-bénéfice réalisée dans deux hôpitaux ayant mis en place des programmes de prévention du risque de manutention manuelle.
Dans un cas, l'évaluation montre, avec l'hypothèse d'une réduction de 60 % des accidents du travail, que les investissements en prévention sont rentabilisés au terme de 3,3 années.
Pour le second cas, les bénéfices attendus compenseront 80 % du coût de la prévention sur la période retenue de 10 ans en tenant compte d'une réduction de 42 % des accidents du travail en lien avec le risque de manutention.
Ces deux études soulignent l'intérêt, dans le cadre d'investissements en prévention, du recours à l'évaluation coût-bénéfice. Il convient également de considérer des bénéfices moins tangibles comme l'amélioration de la productivité, l'amélioration de la qualité de vie au travail et de l'image de l'hôpital.

nd2310.pdf nd2310.pdf  (378.6 Ko)



Julien Pons
Vendredi 6 Septembre 2013

Menu