"Il n’est jamais trop tard pour apprendre une langue"

Un article de A-F.L paru dans Corse-Matin du 14 Mars 2019.



Sortie à Sollacaro, à la découverte du patrimoine, encadrée par Alain Arrii au mois de février. Le groupe a visité les moulins, une belle bâtisse et le village. / PHOTOS A.-F. I.
Sortie à Sollacaro, à la découverte du patrimoine, encadrée par Alain Arrii au mois de février. Le groupe a visité les moulins, une belle bâtisse et le village. / PHOTOS A.-F. I.

Ils ont retrouvé les bancs de l’école. Depuis trois ans, une formation "apprentissage de la langue corse par immersion" a lieu à Sartène. Ces cours, organisés par le Greta de Corse, s’adressent aux adultes qui désirent apprendre la langue ou se perfectionner.
Alain Arrii et Jérôme Franchi sont les deux intervenants qui assurent la formation. Elle se déroule à la cité scolaire Georges-Clemenceau, deux fois par semaine, les lundis et mercredis de 17 h 30 à 20 heures. L’engouement est important. Une douzaine de personnes assistent à chaque cours. Le public est composé de personnes différentes, tant au niveau de l’âge que de leur activité professionnelle et objectifs.

Des niveaux différents

"Pour l’année 2018-2019, la mise en place des cours a débuté seulement en novembre", explique Jérôme Franchi, animateur et référant en langue corse au Parc naturel régional de Corse. "Le but est également de les motiver à passeru certificatu in lingua corsa, pour ceux qui le souhaitent." Un bagage supplémentaire, une reconnaissance des compétences. La formation s’est achevée fin février. Une session du certificat en langue corse est organisée le 6 avril à Propriano, qui clôturera la programmation pour cette année.
L’apprentissage se déroule sur 90 heures, réparties sur 3-4 mois chaque année (60 heures plus 30 heures de sorties en immersion). Les personnes qui assistent aux cours, donnés à tour de rôle par Alain ou Jérôme, forment un public varié et curieux d’apprendre. Des sorties sont organisées chaque année. En janvier, le groupe s’est rendu aux Salines de Porto-Vecchio. En général, la majorité des participants prennent part aux excursions.

Excursion aux Salines de Porto-Vecchio, à la découverte de leur histoire, avec l’intervenant Jérôme Franchi.
Excursion aux Salines de Porto-Vecchio, à la découverte de leur histoire, avec l’intervenant Jérôme Franchi.

L’engouement du public

"Les personnes d’origine corse inscrites à la formation ont souvent un problème de blocage. Ils le comprennent mais sont plus limités au niveau de l’expression", explique l’intervenant. "On accueille également des gens qui ne sont pas du tout d’origine corse."
L’un des participants, qui a longtemps vécu à l’étranger, où il a appris différentes langues, a vanté aux formateurs les bienfaits de l’immersion."L’apprentissage passe par la lecture. Je les fais lire et parler. La compréhension du texte est fondamentale." Les intervenants apportent des corrections au niveau de la lecture, de la prononciation. Ils insistent sur le vocabulaire, la traduction du texte et les points de grammaire. "Pour la première année, j’ai accepté d’encadrer cette formation, car cela se rapproche de mon travail d’animateur. Plus il y aura d’interlocuteurs, plus la langue corse aura de chances de continuer à vivre", souligne Jérôme Franchi.
La formation "apprentissage de la langue corse par immersion" s’inscrit dans un lot. "La Collectivité de Corse finance des stages au Greta 2A, dans le cadre du programme régional de formation (PRF)", indique Valérie Mondoloni du Greta Porto-Vecchio. "Ce programme est initié tous les ans en fonction des demandes. C’est ce qui finance toute la formation professionnelle sur la région Corse, dans différents domaines (tourisme, agriculture...)."
Ainsi la CdC a aussi prévu le financement pour la formation en langue corse dédiée aux adultes. "L’an prochain, on espère que la CdC pourra reprogrammer une nouvelle session de formation et d’immersion en langue corse à Sartène."



Jeudi 14 Mars 2019
Ange-François FILIPPI