CASNAV

traduire


Un projet d'inclusion



La loi pour la refondation de l'École de la République réaffirme le principe d'une École inclusive.


« Dans une école inclusive :
 
- il ne s’agit pas de se limiter à « classer » un enfant dans une catégorie administrative qui serait celle des « EFIV ou des EANA» ;

- il ne s’agit pas de l’enfermer dans une communauté, fût-elle socioculturelle ;
 
- il s’agit surtout de reconnaître et d’identifier ses besoins éducatifs particuliers, puis d’y apporter une offre pédagogique orientée par les trois grandes ambitions du système public de l’éducation :
  • instruction, formation et culture pour tous ;
  • accès à la citoyenneté, à l’autonomie et à l’initiative pour tous
  • insertion sociale et professionnelle pour tous.

Cette notion de besoins éducatifs particuliers, s’étend à l’ensemble des enfants. »
                    

                        Propos de Dominique Momiron, IEN - du CASNAV de Clermont-Ferrand

 
 

La notion de besoins éducatifs particuliers

Cette notion d’élèves à besoins éducatifs particuliers (EBEP) qui s’applique naturellement aux EFIV et aux EANA doit reposer sur des principes partagés par l'ensemble des acteurs de l'éducation :

  • L'attention portée au dialogue avec les parents pour faciliter le suivi de la scolarité de leur enfant ;
 
  • L'éthique et la posture professionnelle nécessaires à la prise en compte des besoins particuliers de l'élève ;
 
  • La mise en œuvre d'un projet collectif au sein de l'école ou de l'établissement, mobilisant l'ensemble de la communauté scolaire et les partenaires locaux ;
 
  • Le renouvellement des pratiques pédagogiques,  ici avec l'appui des CASNAV, pour mieux comprendre les processus d'apprentissage, adapter les contenus d'enseignement, mettre en œuvre une évaluation différenciée et positive ;
 
  • Le suivi de l'élève dans la durée pour favoriser la continuité des apprentissages.
 
  • L'élaboration d'un parcours personnalisé, permettant à l'élève de suivre un enseignement dans sa classe ordinaire, avec ses pairs, en bénéficiant de l'accompagnement pédagogique dont il a besoin :
 

L’élaboration de parcours personnalisés

L’élaboration de parcours personnalisés peut faciliter l’entrée progressive dans les apprentissages  et la persévérance scolaire autour des axes de réflexion suivants :
  • S’appuyer sur les compétences et savoir-faire extrascolaires des élèves, à travers des projets éducatifs favorisant l’estime de soi en partenariat avec les collectivités territoriales et les associations locales.
 
  • Ménager des temps en groupes de besoins et faciliter ainsi l’entrée progressive dans les apprentissages
 
  • Mobiliser les nouvelles modalités et organisations pédagogiques pour soutenir les apprentissages (accompagnement personnalisé (AP), enseignements pratiques interdisciplinaires (EIP)).
 
  • Encourager l’assiduité des élèves en les faisant participer à des formations certificatives, régulières ou modulaires, présentant un intérêt dans leur vie sociale et civique (Attestations Scolaires de Sécurité Routière et du Savoir Nager ; Prévention Secours Civique).
 
« Il n’y a pas de modèle unique d’inclusion : elle peut être modulée, différée, progressive ; elle est continuellement ajustée. En revanche, un principe intangible est respecté : il revient à l’ensemble des professeurs, ceux des unités pédagogiques et ceux des classes ordinaires, de réfléchir et de travailler ensemble pour identifier et mettre en place les modes d’apprentissage les plus favorables à l’ensemble de leurs élèves. » L’enjeu est de construire, dans le cadre du projet d’établissement, un projet pédagogique qui fasse sens. »



Les acronymes :

- CASNAV : Centre académique pour la scolarisation des enfants allophones nouvellement arrivés et des enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs
- CIO : Centre d'information et d'orientation
- DELF : Diplôme d'études en langue française
- DALF : Diplôme approfondi de langue française
- EANA : Élève allophone nouvellement arrivé
- EFIV : Enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs
- FLE : Français langue étrangère
- FLS : Français langue seconde
- MLDS : Mission de lutte contre le décrochage scolaire
- OEPRE : Ouvrir l'École aux parents pour la réussite des enfants
- UPE2A : Unité pédagogique pour élèves allophones arrivants