Votre guide d'accompagnement

Ce site vous accompagne dans vos démarches et vous guide vers les personnes ressources que vous pouvez mobiliser.

La souffrance au travail


Tout agent peut connaître, dans sa situation de travail, des difficultés qui sont susceptibles d’avoir des conséquences sur sa santé.

Les risques psychosociaux (RPS)

Les RPS sont définis comme les risques pour la santé mentale, physique et sociale, engendrés par les conditions d’emploi et les facteurs organisationnels et relationnels susceptibles d’interagir avec le fonctionnement mental.

Le terme de RPS désigne donc un ensemble de phénomènes affectant principalement la santé mentale mais aussi physique des travailleurs. Ils peuvent se manifester sous diverses formes : stress au travail mais aussi sentiment de mal-être ou de souffrance au travail, incivilités, agressions physiques ou verbales, violences, etc.


Les 6 facteurs de risque :

(source INRS 2020 - www.inrs.fr/risques/psychosociaux)

Cette première catégorie comprend les notions de contraintes de rythme, l’existence d’objectifs irréalistes ou flous, l’exigence de polyvalence non maîtrisée, les instructions contradictoires, les longues journées de travail, le travail en horaires atypiques, l’imprévisibilité des horaires de travail…

 

Les exigences émotionnelles font référence à la nécessité de maîtriser et façonner ses propres émotions (exigence de sourire ou de bonne humeur, tensions avec le public, contact avec la souffrance ou la détresse humaine, contrôle total de soi en toutes circonstances et l’affichage constant d’une « attitude positive », etc).

 

L’autonomie au travail désigne la possibilité d’être acteur dans son travail. Elle rejoint la notion de « latitude décisionnelle » et inclut non seulement les marges de manoeuvre (la possibilité de s’auto-organiser dans son travail) mais également la participation aux décisions qui concernent directement son activité ainsi que l’utilisation et le développement de ses compétences.

 

Les rapports sociaux au travail incluent les relations avec les collègues ou avec la hiérarchie, les perspectives de carrière, l’adéquation de la tâche à la personne, les procédures d’évaluation du travail, l’attention portée au bien-être des salariés. Ils portent également sur les « pathologies » des rapports sociaux comme le harcèlement moral.

 

Les conflits de valeurs renvoient à l’ensemble des conflits intrapsychiques consécutifs à la distorsion entre ce qui est exigé au travail et les valeurs professionnelles, sociales ou personnelles des salariés. Par exemple : faire un travail que l’on juge inutile, faire la promotion d’une méthode que l’on sait inefficace, etc.

 

L’insécurité de la situation de travail comprend à la fois l’insécurité socio-économique (peur de perdre son emploi, non maintien du niveau de salaire, contrat de travail précaire) et le risque de changement non maîtrisé de la tâche et des conditions de travail (restructurations, incertitude sur l’avenir de son métier…).




Comment agissent les facteurs de risques psychosociaux ?

Différentes études montrent qu’ils sont d’autant plus « toxiques » pour la santé quand :

Les facteurs de risques psychosociaux durables peuvent en effet créer un état de stress chronique qui représente un risque pour la santé.

 

Les facteurs de risques psychosociaux subis sont vécus plus difficilement.

 

L’accumulation des facteurs de risques est un élément aggravant.

 

La coexistence de certains facteurs « antagonistes » affecte particulièrement la santé comme par exemple une forte exigence de productivité et de faibles marges de manœuvre ou encore une forte demande de productivité et de faibles bénéfices (financiers ou autres) en retour.

 



De multiples ressources à mobiliser dans l’académie

Des personnes ressources dans l’académie de Corse demeurent à votre écoute, qualifiées pour vous accompagner et rechercher des solutions, dans le strict respect des règles de confidentialité.

> Le protocole d'alerte en cas de difficultés psychosociales

> Le réseau PAS (prévention, aide, suivi)

> Qui contacter selon votre situation ?



Le plan académique de prévention des risques psycho-sociaux