Un chercheur à l’Ecole de Mezzana et de Petreto, pour insuffler le goût des sciences dès le plus jeune âge



Un chercheur à l’Ecole de Mezzana et de Petreto, pour insuffler le goût des sciences dès le plus jeune âge
L’origine du projet est née d’une volonté de Canopé de Corse et de l’Université de Corse d’œuvrer ensemble pour valoriser la culture scientifique dans les écoles.

On constate depuis quelques années une désaffection des élèves pour les sciences dites dures, au profit des filières liées aux nouvelles technologies. On ne se rêve plus en blouse blanche dans un labo mais plutôt en community manager ou en patron de start up. Pourtant les besoins sont là et des filières performantes existent en Corse.

Voilà pourquoi l’opération « Un chercheur à l’école » a été mise sur pied par Marie-Françoise Saliceti de la cellule valorisation de la recherche à l’Université de Corse et Marie-Laure Marquelet, responsable territoriale Arts et Culture pour le Réseau Canopé. Depuis trois ans maintenant, elles font se rencontrer les chercheurs du CNRS et de l’université de Corse avec les élèves de primaire. L’idée ? Insuffler le goût des sciences dès le plus jeune âge, et faire découvrir aux enfants toutes les découvertes scientifiques qui se font ici en Corse.

Au programme cette année, deux chercheurs sont partis à la rencontre de deux écoles de Corse-du-Sud pour leur faire découvrir les mystères de pollinisation et de la microscopie électronique.

Les élèves de CM2 de l’école de Mezzana encadrés par leur enseignante Céline Gregori ont eu le plaisir de recevoir Marc Gibernau dans leur classe. Il est chercheur CNRS au laboratoire Sciences pour l’Environnement de l’Université de Corse. Il est écologue et étudie les interactions de pollinisation entre les plantes à fleurs et insectes pollinisateurs. Il est spécialiste de la famille de plantes des Aracées, dont l’emblématique arum mange-mouches. Avec lui, les élèves ont appris à extraire de l’ADN de banane ! C’est d’ailleurs avec application qu’ils ont suivi tout le protocole adéquat. Ils ont écrasé le fruit, ajouté du sel, du liquide vaisselle puis filtré le tout. Enfin, on laisse s’opérer la magie de la science. Des cristaux d’ADN apparaissent dans l’éprouvette. Bluffés par l’expérience, les élèves n’en reviennent pas. C’est important pour eux de pouvoir manipuler.

Autre école, autre chercheur. Cette fois, c’est toute l’école de Petreto dirigée par Jean-François Olivesi qui a souhaité accueillir Yann Quilichini. Il est ingénieur de recherche CNRS au laboratoire Sciences pour l’Environnement de l’Université de Corse. Il travaille dans le domaine de l’imagerie avec des microscopes électroniques afin de faire des observations d’échantillons à de très forts grossissements. Du CP au CM2, les enfants ont tous appris à manipuler et regarder au microscope. Des feuilles, des insectes, des morceaux de gomme ou un simple caillou, chaque fois c’est l’émerveillement. L’observation d’un scarabée ou d’un grain de mimosa donne lieu à des images microscopiques dignes de grands artistes contemporains. Yann Quilichini prend le temps d’expliquer et trouve les mots pour accompagner les élèves dans l’observation. Au moment de la récréation, la plupart des élèves préfèrent rester en classe pour continuer à regarder et dessiner ce qu’il observent.

À l’issue du projet, les élèves des deux écoles devront réaliser un projet artistique (exposition, logo, émission de radio…) retraçant les moments forts de l’action. Ils seront encadrés par Martin Wenz, animateur de l’OCCE 2A (Office Central de la Coopération à l’Ecole).

Cette mise en valeur artistique du projet facilite ainsi une approche transversale de la science, et favorise de nouvelles démarches à la fois créatives et participatives pour l’élève.

Une opération réussie ! Tout le monde semble ravi de ces rencontres, des apprentis chercheurs aux chercheurs eux-mêmes, fiers d’avoir surement susciter des vocations.


Mardi 24 Avril 2018
     

Rectorat de l'académie de Corse
Boulevard Pascal Rossini
BP 808
20192 Ajaccio CEDEX 4

Tél : +33 (0)4 95 50 33 33
Fax : +33 (0)4 95 51 27 06
Nous contacter

Horaires d'ouverture au public :
du lundi au vendredi
de 9h30 à 11h30
et de 14h30 à 16h
Enquête : «qualité de l'accueil»