Nouvelle organisation de l'enseignement des langues vivantes en seconde



I. L’ORGANISATION DES GROUPES   Les professeurs d’anglais ont travaillé en binômes : lestests communs de début d’année ont permis d’affiner larépartition des élèves dans les douze groupes,constitués au départ par l’administration.   Points à améliorer :   Malgré le soin apporté à la confection des emploisdu temps (élèves-professeurs), certaines contraintes ontgêné la mise en œuvre du projet qui s’est trouvéelimitée, du fait de ne pouvoir jouer que sur deux groupesd’élèves pour deux professeurs en barrettes, lerésultat étant un groupe relativement homogènemais réduit, et un groupe beaucoup plus fourni, dontl’hétérogénéité a parfoisété difficilement gérable. On note un plus grand nombre d’élèves endifficulté  au 2ème trimestre, avec lesdominantes : compréhension écrite, expressionécrite (il semble que les élèves anciennement LV2éprouvent plus de difficultés). Etant donné lacontrainte de distribuer les élèves sur deux groupesuniquement, le rééquilibrage des groupes en nombre s’estparfois réalisé au détriment du niveau decompétence du groupe dans son ensemble. La plupart des groupesn’étaient pas alignés en espagnol, d’oùl’impossibilité de fonctionner par  groupes decompétences, et dans les cas où des binômesétaient prévus, les professeurs se sont interrogéssur la constitution des groupes et les fonctions de l’assistante dansun projet où elle aurait eu sa place au même titre qu’unprofesseur, pour pallier les carences d’une mise en œuvre difficile. D’une manière générale, les professeurs d’espagnolont un sentiment de frustration dû à lanécessité de travailler dans des conditions qui ne leuront pas toujours permis d’atteindre leurs objectifs. En italien, les deux professeurs concernés n’étantà aucun moment en parallèle, il leur a étéimpossible de constituer des groupes de compétences.   D’autre part, des problèmes matériels  :
  • l’insuffisance de moyens audio ou vidéo,
  • certaines salles de classe  pas toujours appropriéesaux activités prévues
  • des emplois du temps parfois difficiles à vivre ( nombred’heures creuses, ou heures disséminées sur la semaine),
se sont ajoutés aux interrogations et aux doutes liésà la mise en œuvre d’une expérimentation qui, bien quesuscitant un vif intérêt, a été parfoislourde à mener.     Points positifs qui ont donnésatisfaction aux enseignants et aux élèves :   Tous les professeurs ont mis en œuvre un enseignement basé surle développement des cinq activités langagières,tout en suivant une progression commune, avec un réeléchange sur leurs pratiques et la mise en commun de documents. Des effectifs raisonnables ont  permis  auxélèves de s’investir davantage. La participation aété plus abondante. L’interactivité estfacilitée par un regain de confiance. D’autre part, les élèves ont manifesté beaucoupd’intérêt pour l’auto-évaluation et lesdifférents paliers du cadre européen qui permettentà chacun de se positionner . Le bilan est positif dans ce domaine donc, même si l’on a puconstater quelques difficultés qui étaientprévisibles : la fiche d’auto-évaluation n’est pastoujours renseignée d’une manière  réaliste.    II.   LE TRAVAIL D’EQUIPE   La progression commune : thèmes, choix de  textes etévaluation de la compréhension orale et écrite,ont été décidés par l’ensemble desprofesseurs de langues, au cours de réunions de concertation surla base régulière d’une réunion toutes les troissemaines.   Ces réunions qui ont eu lieu en fin de journée se sontdéroulées selon le calendrier suivant : Mardi 6 septembre, de 14h à17h : Harmonisation sur le contenu des premiers cours dans les groupes de 2nde. Elaboration d’exercices pour les tests communs d’évaluation.   Mardi 22 novembre, de 17h45 à19h : Compte rendu du séminaire de Mmes Antona et De Marisur le nouveau mode d’enseignement des langues vivantes. Ilapparaît que par certains aspects, notre fonctionnement necorrespond pas à l’organisation souhaitable (nombre deprofesseurs/groupes) Choix de textes sur un thème commun jusqu’aux vacances deNoël.   Lundi 12 décembre, de 17h45à 19h15 : Bilan du 1er trimestre Recomposition des groupes lorsque cela est possible (4 groupes) Décision d’évaluation commune portant sur troiscompétences pour le mois de février. Constitution d’une banque de documents de tous types.   Lundi 30 janvier, de 17h45 à19h30 : Approbation du choix du sujet de compréhension orale +barème. Approbation du choix du sujet de compréhension écrite. Barème à déterminer lors d’une réunionultérieure.   Lundi 6 mars, de 17h45 à 19h : Présence de M. le Proviseur. Elaboration du barème pour l’évaluation de lacompréhension écrite. Mise en place des tests oraux. Elaboration de la progression par thème. Textes et documents :Le multiculturalisme, jusqu’au début du mois d’avril.  
Lundi 27 mars, de 15h45 à18h50 : Compte rendu des informations relatives au projet innovant : notreprojet s’inscrivant dans l’axe : « projet innovant », uneaide financière permettra de payer les heures de concertation.Mise en commun des réflexions et remarques suscitées parnotre expérimentation.
 
Mardi 9 mai, de17h45 à 19h15 : Compte rendu du séminaire : « Nouveau mode d’enseignementdes langues vivantes ». Informations de nature pédagogique. Choix du document pour la dernière évaluation decompréhension écrite et expression écrite. Elaboration d’un barème et des modalités de passation lessemaines du 22 au 30 Mai.        Les thèmes communs ont été les suivants : 1er trimestre :     
  • l’école
  • la famille
  • les loisirs
(3/4 de l’horaire axé sur l’oral, 1/4 sur l’écrit) 2ème trimestre :
  • le travail des enfants
  • l’évolution du marché dans les pays anglo-saxons
(1/2 de l’horaire fixé sur l’oral, 1/2 sur l’écrit)     3ème trimestre :
  • une société pluriculturelle
  • thrillers and suspense    
      (3/4 de l’horaire axé surl’écrit et ¼  sur l’oral)     III.   CONCLUSION ET ORIENTATION POUR L’ANNEE A VENIR   Il est indéniable que ce nouveau mode d’enseignement estenrichissant et motivant à plus d’un titre, pour lesélèves comme pour les enseignants, mais ilnécessite des conditions, une organisation matérielle quirépondent mieux aux besoins du projet, et sans lesquelles il estdifficile d’atteindre les objectifs fixés. L’ensemble des professeurs concernés par cette premièretentative se disent prêts à reconduirel’expérimentation l’année prochaine en classe de seconde,mais en essayant de prendre en compte et d’éviter, dans lamesure du possible, les obstacles rencontrés cette année. ANNEXE : A aucune étape du projet il n’a été annoncéaux professeurs qu’ils bénéficieraient d’heures deconcertation incluses dans leur emploi du temps. En revanche, il leur aété annoncé une rémunération enH.S.E. pour cette concertation pour la conduite del’expérimentation. Rappel du choix qui avait été fait : la totalitédes 9 classes de seconde de l’établissement a étéconcernée par cette mesure. Ce choix ambitieux a faitémerger la difficulté que l’on rencontre lorsque l’onsouhaite étendre une telle organisation à l’ensemble desclasses d’un niveau d’un établissement. Il souligne aussi leslimites de l’exercice : comment faire lorsque l’on n’a qu’unprofesseur, ou deux, dans une discipline donnée ? En italien parexemple, nous avons constitué 5 groupes mais ne disposons que de2 professeurs, et un seul en allemand. Les classes comportent en moyenne 30 élèves, voire plus ;la constitution de groupes de 25 élèves au maximum aété faite en alignant à chaque fois 3 classes (lacomplexité réside dans le nombre de langues vivantesoffertes aux élèves : 4 LV 1 et 5 LV2 dans notreétablissement). On constate qu’un des problèmes principaux rencontrés estcelui de la mise en parallèle dans toutes les langues d’unnombre suffisant de professeurs pour permettre le passage desélèves entre trois d’entre eux (particulièrementen espagnol – italien – allemand et corse). Ce problème auraitpu être résolu par le recours accru aux assistants delangues, comme nous l’avaient d’ailleurs conseillé lesdifférents IPR qui ont suivi cette expérimentation(notamment pour ce qui concerne la compétence de l’expressionorale). Le second problème soulevé par les enseignants est celuide l’alignement des groupes qui fige l’emploi du temps.L’élaboration de l’emploi du temps a été rendueplus complexe par : -  le nombre des premières langues enseignées aulycée Fesch : quatre, ce qui est probablement exceptionnel pourun lycée de taille simplement moyenne. -  l’impossibilité de regrouper les élèvesd’italien, ou allemand, ou espagnol (LV1 ou LV2) dans un nombretrès limité de classe : il s’ensuit une dispersion quiconduit, si l’on veut  mettre en parallèle trois groupesdans chaque langue, à créer des barrettes sur un nombrede classes tel qu’il apparaît quasiment impossible, dans lesconditions matérielles et de fonctionnement actuelles,d’atteindre un tel objectif sur trois heures par semaine, a fortioridans l’hypothèse où une telle organisation devraitêtre étendue aux classes de premières etterminales. Cette difficulté est d’ailleurs à l’originede la réticence à laquelle semble se heurter cettenouvelle organisation, dont la mise en œuvre paraît cependanttout à fait souhaitable, à condition de s’en donner lesmoyens (heures et locaux). - la réaction de mécontentement de certains professeursdevant les emplois du temps que ces contraintes très fortesgénèrent : ainsi le proviseur adjoint a étéamené à casser en espagnol des alignements de groupes quiavaient pu être réalisés, ce qui semble avoircontribué à leur frustration pédagogique. Les éléments de satisfaction sont réels : - l’effectif très raisonnable des groupes (24élèves maximum), qui favorise incontestablement letravail sur l’oral et l’expression des élèves. Lesmoments d’interactivité plaisent beaucoup auxélèves dont plusieurs disent qu’ils n’ont jamais autantparticipé… - la possibilité de faire changer de groupe lesélèves en fonction de leur progression. Comme le remarquait le professeur coordonnateur dans son biland’étape du mois de janvier « notre expérimentationest source de satisfaction ». LYCEE FESCH GROUPES DE LANGUES CLASSES DE SECONDE Année 2005-2006 GROUPES DE LANGUES 9 classes de secondes • 12 groupes d'anglais • 7 groupes d'espagnol • 5 groupes d'italien • 1 groupe d'allemand • 1 groupe de LCC
  • 3 groupes de 3 classes :
o Classes de 2nde 1, 2nde 4 et 2nde 5 o Classes de 2nde 2, 2nde 3 et 2nde 6 o Classes de 2nde 7,  2nde 8 et 2nde9 1er groupe de classes: 2nde 1, 2nde 4 et 2nde 5
  • Classes de 2nde 1, 2nde 4 et 2nde5
• 4 groupes d’anglais (98 élèves) Mme A – MmeM,  Mlle B – Mlle S • 2 groupes d’espagnol ((44 élèves)  MmeD– M. R • 1 groupe d’allemand (16 élèves) Mme E • 1 groupe de corse (23 élèves) M. L • 1 groupe d’italien (23 élèves) Mme C GROUPES DE LANGUES Les élèves des groupes A G1 – A G2 – I G1 qui font ducorse et de l’allemand doivent absolument avoir cours le jeudi de 9 hà 11 h et le vendredi de 10 h à 11 h Alignement des groupes : • A G1 – A G2 – E G2 – I G1 • A G3 – A G4 – E G1 – D - C
Constitution des listesélèves : A G1 – A G2 – D – C – E G1 A G3 – A G4 – E G2 – I G1 Groupes fonctionnant en parallèle:
Sont alignés les groupes : • A G1 Mme A • A G2 Mme M • E G2 M. R • I G1 Mme C Lundi 16 h-17 h Mardi 8 h-10 h        Sont alignés les groupes : •  A G3 Mlle B •  A G4 Mlle S •   D Mme E •   C M. L •   E G1 Mme D Jeudi 9 h -11 h Vendredi 10 h-11 h 2ème groupe de classes: • 2nde 2, 2nde 3 et 2nde 6 Classes de 2nde 2 – 2nde 3 et 2nde 6 4 groupes d’anglais (90 élèves) : • A G5 Mlle B (24 élèves) • A G6 Mme J  (22 élèves) • A G7 Mlle B   (21 élèves) • A G8 Mme M  (23 élèves) Classes de 2nde 2, 2nde 3 et 2nde6 3 groupes d’espagnol (55 élèves) : • E G3 Mlle T (23 élèves) • E  G4 M. R    (16 élèves) • E G5 Mlle T  (16 élèves) 2 groupes d’italien (35 élèves) : • I G2 Mme O (21 élèves) • I G3 Mme C  (14 élèves) Alignement des groupes : • A G5  –  A G6 –  E G3 –  I G2 • A G7 –A G8 –E G4 –E G5 –I G3 Constitution des listesélèves : • A G5 –A G6 –E G4 –E G5 –I G3 • A G7 –A G8 – E G3– I G2 Groupes fonctionnant en parallèle: Sont alignés les groupes: • A G5 Mlle B • A G6 Mme J • E G3 Mlle T • I G2 Mme O Lundi 16 h-17 h Mercredi 11 h-12 h Jeudi 17 h-18 h Sont alignés les groupes : • A G7 Mlle B • A G8 Mme M • E G4 M. R • E G5 Mlle T • I G3 Mme C Mardi 13 h-14 h Mercredi 10 h-11 h Jeudi 10 h-11 h 3ème groupe de classes: • 2nde 7, 2nde 8 et 2nde 9 Classes de 2nde 7, 2nde 8 et 2nde9 4 groupes d’anglais (90 élèves) : • A G9 Mlle B (23 élèves) • A G10 Mme M (21 élèves) • A G11 Mme J (22 élèves) • A G12 Mme A (24 élèves) Classes de 2nde 7, 2nde 8 et 2nde9 2 groupes d’espagnol :  • E G6  M. R.    (22 élèves) • E G7 Mlle T (22 élèves) 2 groupes d’italien : • I G4 Mme O (22 élèves) • I G5 Mme C  (23 élèves)
Alignement des groupes : • A G9 – A G10 – E G7 – I G5 • A G11 – A G12 – E G6 – I G4
Constitution des listesélèves : • A G9 – A G10 – E G6 – I G4 • A G11 – A G12 – E G7 – I G5 Sont alignés les groupes : • A G9 Mlle B • A G10 Mme M • E G7 Mlle T • I G5 Mme C Mardi 10 h-12 h Mercredi 8 h-9 h Sont alignés les groupes: • A G11 Mme A • A G12 Mme J • E G6 M. R • I G4 Mme O Mardi 15 h-16 h Mardi 17 h-18 h Jeudi 11 h-12 h

     

Rectorat de l'académie de Corse
Boulevard Pascal Rossini
BP 808
20192 Ajaccio CEDEX 4

Tél : +33 (0)4 95 50 33 33
Fax : +33 (0)4 95 51 27 06
Nous contacter

Horaires d'ouverture au public :
du lundi au vendredi
de 9h30 à 11h30
et de 14h30 à 16h
Enquête : «qualité de l'accueil»