Les métiers d'art de Chartres



PROJET INNOVANT LES METIERS D’ART DE CHARTRE ( L’Eure et Loire )
OBJECTIFS :
  • Remotiver les élèves ;
  • Trouver et concrétiser leurs objectifs professionnels ;
  • Découvrir dans un même lieu des métiers d’artd’artisanat en voie de disparition, « des métiers »au sens d’une technique ou d’un ensemble de savoir-faire complexes ;
  • Produire des objets uniques.
INTRODUCTION : Constat de départ, les raisons d’innover :
  • Remédier à un manque de motivation croissant
L’idée de ce projet est venueen observant les élèves. Nous avons constaté que les tests d’évaluation àl’entrée en 6ème étaient d’un niveau trèsconvenable. Les élèves arrivent donc motivés, avec desconnaissances, et ont encore l’esprit d’émulation entre enfants. Cependant, nous avons aussi constaté qu’en fin detroisième, ces mêmes élèves obtiennent demoins bons résultats, sont moins motivés par lesétudes et s’enferment parfois/souvent dans un comportementd’échec scolaire. Ils ont donc progressivement perdu leur soifd’apprendre et manifestent de l’agressivité et un certainmal-être… Avec l’adolescence, les élèves s’ennuientau collège et celui-ci ne correspond plus à leursattentes, à leurs espérances. Ainsi deux groupes d’élèves se distinguent : ceux quidépassent ce manque de motivation et peuvent êtreorientés en seconde générale, et ceux qui n’ontaucun projet professionnel et auxquels il est urgent de proposer unealternative digne de ce nom.
  • Une ville enclavée 
La situation géographique de notre région accentue cemanque de motivation pour les études. Station balnéaire,la ville est tournée vers la mer ou vers la montagne etapparaît comme une voie sans issue au bout de notre île. Ilfaut pourtant que nos élèves, désireux de resterdans leur région et d’y vivre correctement, puissent y trouverdes métiers correspondant à leur formation et aux besoinslocaux. Les questions sont donc les suivantes :
  • Comment redonner l’envie d’apprendre à ces enfants ?Comment leur montrer qu’un minimum d’études leur permettrait uneprogression sociale ?
  • Comment inciter les enfants à s’ouvrir versl’extérieur, à s’intéresser à d’autresdébouchés que les métiers tournés vers letourisme ?
  • Comment peut-on les aider à trouver la voieprofessionnelle qui leur corresponde entre études etmétiers manuels ?
  • L’artisanat ne pourrait-il pas aider certains de ces jeunesà se créer un avenir ? …
MISE EN PLACE DU PROJET INNOVANT,LIENS AVEC LES PROGRAMMES : Projet pluridisciplinaire concernant le français,l’histoire-géographie et la technologie. FRANÇAIS : Pour ce qui est du français, le projet sera l’occasion d’aborderle thème de « l’enfant au travail ». Pour cela, nous suivrons les étapes suivantes : 1. L’enfant sous l’Ancien Régime :
  • Enfant et population en France vers 1650
  • L’enfant dans les lettres de Mme de Sévigné
2. L’enfance abandonnée et l’enfance protégée :
  • La baisse de la mortalité infantile à la fin duXIXème siècle.
  • Gavroche, l’enfant d’avant l’école obligatoire.
- Etude du portrait de Gavroche - Etude de « Mélancholia » de V. Hugo - Cosette au service des Thénardier - Portrait de Cosette
  • L’Enfant de Jules Vallès
  • L’éducation au XIXème siècle
3. Prolongements :
  • Les enfants réduits en esclavage dans le Tiers Monde.
  • Les enfants martyrisés en Europe.
Le voyage à Chartres sera également l’occasion derédiger un carnet de voyage par les enfants (leursintérêts, les découvertes, les aspects positifs etnégatifs de ce voyage). Est-ce que le voyage aura été bénéfique aurapport élèves-milieux professionnels ? HISTOIRE-GEOGRAPHIE : Objectifs : 1. Permettre de découvrir une ville et sa régionétudiées en géographie lors du programme de4ème et de 3ème.
  • 4ème : « Les ensembles régionaux de la France».
  • 3ème : « Etude historique et géographique dela France depuis 1945 » (4ème partie du programme).
2. Permettre aux élèves de découvrir le patrimoineculturel d’une ville étudiée lors des programmesprécédents (ex : programme de 5ème :  les monuments religieux comme la cathédrale). 3. Découvrir les métiers du patrimoine de larégion associés aux monuments historiques, les originesde ces métiers et leur avenir. 4. Créer une carte répertoriant les métiers avecleur situation géographique. TECHNOLOGIE : Objectifs : 1.   Faire coïncider les métiers de tradition etmétiers d’avenir 2.   Remotiver les élèves 3.   Trouver et concrétiser leurs objectifsprofessionnels 4.   Faire découvrir un « ailleurs »géographique et culturel 5. Développer des vocations 6. Accroître les perspectives d’avenir. Nous allons donc, dans le cadre d’un voyage pédagogique de huitjours, emmener une   vingtaine d’élèvesà la découverte d’une région, de son histoire etses métiers d’artisanat d’art. Nous profiterons de l’organisation d’un Salon : les artisanats deChartres du 16 au 18 octobre 2006 pour voir et découvrir en unmême lieu des métiers en voie de disparition que l’onpourrait remettre au goût du jour dans notre région etfaire coïncider avec avenir ou projet professionnel… Lors du salon, les élèves seront amenés àréaliser des interviews des artisans, qui mettront l’accent surleur formation, les qualités nécessaires pour cesmétiers ainsi que sur leurs conditions de travail ; ilsréaliseront également un film sur les différentsmétiers (ce qui nous permettra par ailleurs d’aborder plusieurspoints du programme B2I et les différentes compétencesattendues en technologie). PROBLEMES : Le voyage envisagé occasionnant beaucoup de frais, il a fallutrouver des partenaires. Nous avons donc déposé une demande de PAE mais notredossier est revenu avec la mention « avis pédagogiqueréservé ». Il faut donc nous adresser  à d’autres organismes comme laChambre des Métiers.

     

Rectorat de l'académie de Corse
Boulevard Pascal Rossini
BP 808
20192 Ajaccio CEDEX 4

Tél : +33 (0)4 95 50 33 33
Fax : +33 (0)4 95 51 27 06
Nous contacter

Horaires d'ouverture au public :
du lundi au vendredi
de 9h30 à 11h30
et de 14h30 à 16h
Enquête : «qualité de l'accueil»