Les lycéennes et lycéens sensibilisés au phénomène des violences faites aux femmes



Les lycéennes et lycéens sensibilisés au phénomène des violences faites aux femmes
Dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le pôle Vie Scolaire et Egalité des Chances de l’Académie de Corse a organisé pour les élèves de seconde du LP Finosello (le 24 nov.) et du LGT Laetitia Bonaparte (le 27 nov.), un débat en partenariat avec la Ligue des Droits de l’Homme (LDH), pour interpeller leur conscience dans une perspective éducative.

La LDH a d’abord rappelé les combats pour les droits des femmes notamment dans une perspective historique liée aux combats citoyens pour la dignité et l’égalité des droits de toutes et tous. Elle a aussi présenté les enjeux actuels de l’égalité femmes – hommes et de la mixité en abordant les questions des préjugés sexistes et des violences à l’œuvre dans la société.

Le témoignage de Mylène Jacquet (dont la fille Savannah est morte sous les coups de son ex-compagnon en 2016, à Ajaccio) a suscité de nombreuses questions et libéré leurs paroles.

Pour Angela « les femmes battues ne sont pas faibles mais au contraire elles ont une force mentale extraordinaire ! ». Inès s’interroge sur le dépôt de plainte « il doit être difficile d’en parler à la police car il y a un risque de représailles …la victime est -elle protégée quand son agresseur sort de prison ?». David enchaine « Comment est-ce possible que l’amour reste alors que la personne est violente ? c’est la pitié qui empêche de parler ?». Pour Bruna, le droit des femmes est un combat permanent , chacune a le droit de s’exprimer sans craintes… ».

Pour l’équipe éducative, ce débat, riche en émotions, a su être rassurant et donner des réponses adaptées .

A propos de l’égalité des chances des filles et des garçons

Cette action s’inscrit dans le cadre de la journée du 25 novembre et plus largement de l’égalité entre les femmes et les hommes. Tous les membres de la communauté éducative sont concernés : sensibiliser les élèves aux violences faites aux femmes, renforcer l'éducation au respect mutuel filles et garçons, participent à l’égalité des filles et des garçons qui est aussi la première dimension de l'égalité des chances que l'École doit garantir aux élèves.

L’égalité des chances des filles et des garçons, c’est aussi favoriser la mixité des filières et des métiers avec la mise en œuvre du parcours avenir et les encourager à s’engager, en plus grand nombre, dans les études scientifiques et techniques…autant de facteurs qui contribuent à l’épanouissement et à la réussite des élèves. Une occasion pour le pôle Vie Scolaire et Egalité des Chances et les équipes éducatives d’engager des actions spécifiques, avec des témoignages et des débats.

Cette action se prolongera dans le cadre de la journée du 8 mars, journée Internationale (des droits) des femmes. Les lycéens devront réaliser une production (témoignage, exposition …) en lien avec cette thématique.

Le 25 novembre : journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Depuis 1981, des organisations en charge de la défense des droits des femmes organisaient chaque 25 novembre une journée de lutte contre la violence sexiste en mémoire de Patria, Minerva et María Tereza Mirabal, trois sœurs et opposantes politiques de la République Dominicaine, assassinées le 25 novembre 1960 sur ordre du régime en place.

Le 17 décembre 1999, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 25 novembre Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes et a invité les gouvernements, les organisations internationales et les organisations non gouvernementales à organiser ce jour-là des activités conçues pour sensibiliser l'opinion au problème de la violence à l'égard des femmes. En 1993, l'Assemblée générale a adopté la Déclaration sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

Mercredi 29 Novembre 2017
     

Rectorat de l'académie de Corse
Boulevard Pascal Rossini
BP 808
20192 Ajaccio CEDEX 4

Tél : +33 (0)4 95 50 33 33
Fax : +33 (0)4 95 51 27 06
Nous contacter

Horaires d'ouverture au public :
du lundi au vendredi
de 9h30 à 11h30
et de 14h30 à 16h
Enquête : «qualité de l'accueil»