La réforme du baccalauréat général marque une avancée considérable pour l'enseignement de la langue corse.



La réforme du baccalauréat général marque une avancée considérable pour l'enseignement de la langue corse.

La réforme du baccalauréat général marque une avancée considérable pour l'enseignement de la langue corse.

En termes de reconnaissance, puisque la langue corse pourra être choisie comme auparavant en langue vivante 2 et en option, mais aussi et c'est la grande nouveauté, en enseignement de spécialité.

En termes horaire, puisqu'un élève de Terminale pourra suivre jusqu'à 10 heures d'enseignement de la langue et de la culture corses par semaine (contre 7h au maximum aujourd'hui).

Enfin et surtout, en termes de coefficient, avec un enseignement de spécialité "langue et culture corses" qui comptera pour 16% de la note finale du baccalauréat. Un enseignement de spécialité auquel pourra s'adosser le grand oral, lui-même crédité d'un coefficient 10.

L'enseignement de la langue et de la culture corses est maintenu à la fois comme langue vivante 2 et comme enseignement optionnel. S'y ajoute un enseignement de spécialité qui sera un enseignement de haute exigence et de haute qualité pour faire de l'enseignement de la langue corse, un enseignement de l'excellence et de la réussite scolaire.

Cette réforme marque une avancée considérable pour l'enseignement de la langue corse. Il est attendu de cette réforme qu'elle permette d'attirer vers la langue corse au lycée, des élèves qui jusqu'à présent pouvaient en être détournés parce que le coefficient et/ou le volume horaire n'étaient pas suffisants. La langue corse est une langue vivante et tout comme les autres langues vivantes (anglais, espagnol, italien, etc.), elle bénéficie de cette réforme du baccalauréat. Il n'y aura aucune concurrence avec les langues vivantes étrangères parce que la langue corse pourra être choisie dans le cadre d'un enseignement de spécialité mais les élèves pourront également suivre une langue vivante dans le cadre de la langue vivante A, B ou C.

Exemple : un élève peut suivre en LVA, l'anglais ; le corse, en enseignement de spécialité et en LVC ; l'espagnol, en LVB.

Il convient de se reporter aux indications telles qu'elles figurent sur le Bulletin Officiel de l'Education nationale qui explicite très clairement les modalités de la réforme et les coefficients attachés à chaque discipline.
La réforme du baccalauréat général marque une avancée considérable pour l'enseignement de la langue corse.

Vendredi 8 Février 2019
     

Rectorat de l'académie de Corse
Boulevard Pascal Rossini
BP 808
20192 Ajaccio CEDEX 4

Tél : +33 (0)4 95 50 33 33
Fax : +33 (0)4 95 51 27 06
Nous contacter

Horaires d'ouverture au public :
du lundi au vendredi
de 9h30 à 11h30
et de 14h30 à 16h
Enquête : «qualité de l'accueil»