La Ruse : comprendre et interpréter.



Lors de la réalisation de notre projetd’innovation en littérature 2004-2005 sur la construction del’archétype de l’ogre, nous avons pu constater lesdifficultés posées aux élèves de cycle I/IIpar la ruse, le meilleur moyen pour vaincre ces « forces de lanature ». L’équipe pédagogique a doncdécidé de travailler spécifiquement cethème et d’élargir la forme littéraire des textesproposés, en ne se cantonnant pas à un genre.
Cette année, nous aborderons donc : lesmythes et épopées, fables, fabliaux et contes,théâtre et les productions en littérature jeunessequi leur font écho. Les élèves seront ainsiprogressivement amenés à découvrir et comprendreles différentes facettes de la « Métis »,cette subtile capacité d’invention de l’univers des Grecs : lesruses de guerre, les supercheries, les fourberies, en partant d’Ulysseaux mille ruses, puis Hermès et les bœufs d’Apollon, en passantpar le loup, le renard, mais aussi d’autres animaux, comme lelièvre des contes africains, pour arriver aux œuvres delittérature jeunesse qui sont en résonance. Grâce au décloisonnement, lesélèves seront en groupe de douze ou treize dans la mesureoù ils ne sont pas encore lecteurs. L’impact de la lecture dumaître sera primordial et devra permettre ensuite un travailrigoureux de compréhension, ainsi que des débats surl’interprétation des textes. Le thème de la ruse nous permettra d’une partde construire l’archétype du « fourbe » et, d’autrepart, de poser le problème de ses rapports avec le mensonge.
Consulter la 1ère partie du bilan intermédiaire. Consulter la 2ème partie du bilan intermédiaire. Consulter l'écrit

     

Rectorat de l'académie de Corse
Boulevard Pascal Rossini
BP 808
20192 Ajaccio CEDEX 4

Tél : +33 (0)4 95 50 33 33
Fax : +33 (0)4 95 51 27 06
Nous contacter

Horaires d'ouverture au public :
du lundi au vendredi
de 9h30 à 11h30
et de 14h30 à 16h
Enquête : «qualité de l'accueil»