La Rectrice, Julie Benetti, a tenu à honorer Marceddu Jureczek, lauréat de la première session de l'agrégation "Langues de France, option corse"



La Rectrice, Julie Benetti, a tenu à honorer Marceddu Jureczek, lauréat de la première session de l'agrégation "Langues de France, option corse"
Julie BENETTI, Rectrice de l'académie de Corse, a tenu à féliciter Marceddu JURECZEK pour sa réussite à l'agrégation "Langue de France, option corse" (première session cette année) le mercredi 27 juin à 10h00, en salle Pierre DUMONTET.


Cette cérémonie en l'honneur de Monsieur JURECZEK, en présence de ses proches et amis, a été l'occasion pour la Rectrice de l'académie de saluer ce succès au vu de l'exigence des concours de l'Éducation Nationale, mais aussi de remercier cet enseignant de son implication et de son dévouement.

Discours de Julie BENETTI lors de la cérémonie :

"Monsieur le Professeur,
Monsieur le Directeur Académique,
Messieurs les Inspecteurs de Langue et Culture Corses,
Monsieur le Principal et Madame la Principale du collège Laetitia Bonaparte,
Mesdames et Messieurs,

Merci à tous d’avoir répondu à l’invitation du rectorat ce matin en l’honneur de Monsieur Jureczek, premier lauréat du concours d’agrégation Langues de France, option corse.

J’ai souhaité, Monsieur le Professeur, vous recevoir au rectorat de l’académie de Corse, qui est notre maison commune, pour vous présenter de vive voix, en présence de vos proches et au nom de l’Education Nationale, toutes mes félicitations, les plus vives et sincères, pour votre réussite au concours d’agrégation Langue de France, option corse.

C’est un succès personnel que vous avez obtenu à force de travail, comme la plus belle reconnaissance de votre engagement en faveur de la langue corse.

Alors bien sûr, et vous releviez vous-même dans un entretien que vous avez accordé à la presse, ce succès personnel revêt une dimension symbolique importante, pour tous ceux, de quelque bord qu’ils soient, qui sont attachés à la reconnaissance de la langue corse.

J’ai déjà eu l’occasion de le dire : personne ne peut se satisfaire de la disparition d’une langue et, avec elle, d’une part de notre mémoire et de notre histoire. Au-delà, je crois fondamentalement aux vertus du bilinguisme lorsqu’il est gage d’ouverture et d’insertion.

Si votre succès à ce concours, Monsieur le Professeur, a la force d’un symbole, c’est précisément à raison de votre histoire familiale et personnelle, de vos origines et de votre patronyme, de votre militantisme éclairé en faveur de la langue corse.

Tout votre parcours appelle au dépassement des querelles autour de l’enseignement de la langue corse. Nous devons notre réflexion sur le terrain proprement linguistique et pédagogique, aborder cet enseignement comme une passerelle vers le plurilinguisme et l’ouverture au monde.

Ces dernières années, a surtout prévalu une dimension quantitative et, sur ce point, les résultats sont éloquents : ce sont aujourd’hui presque tous les élèves qui suivent cet enseignement en langue et culture corses à l’école primaire et près de 10 000 qui ont fait le choix d’une classe bilingue. Et je veux rappeler ici l’engagement considérable de l’État en faveur de l’enseignement de la langue corse, engagement qui est sans précédent et sans équivalent pour aucune autre langue régionale.

A cette démarche quantitative, nous devons davantage associer une dimension qualitative fondée sur l’évaluation des résultats des élèves, l’évaluation de la formation des enseignants et des méthodes pédagogiques à l’œuvre, l’ouverture au plurilinguisme.

Dans cette entreprise d’évaluation qui est indispensable, je sais pouvoir compter sur nos partenaires et sur l’ensemble des personnels de l’Éducation Nationale. Votre expertise, Monsieur le Professeur, nous sera tout particulièrement utile et j’espère que vous voudrez bien nous en faire profiter.

Madame Jureczek, Ange-François, Pierre-Toussaint, si fiers soyez-vous et à juste titre de votre époux, de votre papa. Soyez certains qu’on ne réussit rien sans le soutien, l’affection et la compréhension de ses proches. C’est pourquoi je me réjouis de votre présence aujourd’hui et de vous associer aux félicitations très chaleureuses que j’adresse une nouvelle fois à Monsieur Jureczek, premier lauréat d’un concours appelé, je n’en doute pas, à un bel avenir."


Mercredi 18 Juillet 2018
     

Rectorat de l'académie de Corse
Boulevard Pascal Rossini
BP 808
20192 Ajaccio CEDEX 4

Tél : +33 (0)4 95 50 33 33
Fax : +33 (0)4 95 51 27 06
Nous contacter

Horaires d'ouverture au public :
du lundi au vendredi
de 9h30 à 11h30
et de 14h30 à 16h
Enquête : «qualité de l'accueil»