LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE



Avant-propos
L’éducation au développement et/ou à la solidarité internationale constitue un objectif éducatif transdisciplinaire à part entière, ce que confirme et détaille le B.O. n° 25 DU 19 JUIN 2008. Sensibiliser les élèves, leur faire prendre conscience des interactions entre pays (aux niveaux culturel, économique et social), de la diversité existante, et savoir que de la connaissance de cette diversité peut naître une richesse, est une contribution à ne pas négliger. Elle fait partie en tout cas de l’apprentissage à la citoyenneté des élèves.


Éducation au développement
"L’éducation au développement peut être abordée dès le plus jeune âge, de même qu’elle peut l’être dans toutes les disciplines et se prête particulièrement à une approche interdisciplinaire. Elle trouve son inscription naturelle dans les dispositifs existants tels que les itinéraires de découverte au collège, les travaux personnels encadrés au lycée et les projets pluridisciplinaires à caractère professionnel en lycée professionnel. Enfin, elle s’appuie sur des actions éducatives susceptibles de s’inscrire dans le cadre du projet d’école et du projet d’établissement. À cet égard l’éducation au développement et à la solidarité internationale est de nature à mener les jeunes à s’engager dans des actions ainsi qu’y invitent le Guide de l’engagement et le site dédié à l’engagement des jeunes (voir la note “l’engagement des jeunes” publiée au B.O. n° 47 du 18 décembre 2003."

(extrait de la note de service parue au B.O. n°30 du 24 juillet 2003 : "éducation au développement et à la solidarité internationale"). Se référer aussi aux instructions pédagogiques parues au B.O. n° 19 du 10 mai 2007.


Pistes envisageables et dates récurrentes
Les établissements peuvent organiser des expositions et des débats sur des thèmes variés, des problèmes rencontrés par les pays en développement (l’eau, l’alimentation, la santé, le travail des enfants, le développement durable…).
Des thèmes de réflexion, des outils pédagogiques ainsi que des récits d' expériences relatifs à l’éducation au développement international peuvent être consultés sur le site d' Éducasol.

À côté de ce travail tout au long de l’année et comme le rappelle le texte paru au Bulletin Officiel n° 21 du 23 mai 2002, « l’année scolaire est marquée par des temps forts, reconduits aux mêmes dates d’une année sur l’autre, qui sont l’occasion de mettre en valeur initiatives et projets ».


  • Semaine de la solidarité internationale à l’école (fin novembre) : les établissements sont invités à réaliser des actions afin de mieux faire connaître leur engagement en faveur de la solidarité internationale. En 2003, ce sont plus de 1800 animations (temps de réflexion, débats, forums, colloques, animations culturelles - exposition, petits déjeuners solidaires, tournois sportifs...)

  • Campagne Mondiale de l’Éducation - CME et la semaine mondiale de l’éducation : la mission de la CME est de défendre le droit à une éducation gratuite et de qualité pour tous. Les établissements sont invités à réaliser des lettres, des dessins, des activité d’éducation au développement pour défendre ce droit fondamental. La CME est animée en France par des syndicats enseignants, des associations complémentaires de l’école et des associations de solidarité internationale.

  • Campagne "pas d’école, pas d’avenir !" dans le cadre de la Quinzaine de l’école publique : à l’occasion de cette quinzaine sont créés des outils de communication et des outils pédagogiques à l’intention des enseignants, des enfants et des jeunes.

  • Semaine du développement durable, organisée par le ministère de l’écologie et du développement durable, rassemble tous les porteurs de projets liés au développement durable.
    C'est en ce même sens que les “parcours civiques” proposent aux enseignants de construire des projets pédagogiques en s’appuyant sur de multiples initiatives, ressources et campagnes associatives.

Enfin, on pourra compléter cette liste bien plus indicative qu' exhaustive, en consultant le calendrier contenu dans la rubrique "ACTUALITÉS" de ce webzine.

     

Rectorat de l'académie de Corse
Boulevard Pascal Rossini
BP 808
20192 Ajaccio CEDEX 4

Tél : +33 (0)4 95 50 33 33
Fax : +33 (0)4 95 51 27 06
Nous contacter

Horaires d'ouverture au public :
du lundi au vendredi
de 9h30 à 11h30
et de 14h30 à 16h
Enquête : «qualité de l'accueil»