L'académie de Corse pérennise son partenariat avec le Mémorial de la Shoah



L'académie de Corse pérennise son partenariat avec le Mémorial de la Shoah
Ce vendredi 28 juin a eu lieu une signature importante pour l’académie de Corse car elle a officialisé un partenariat qui dure déjà depuis 2013.

La rectrice, Julie Benetti et Jacques Fredj, directeur du Mémorial de la Shoah ont signé une convention de partenariat entre l’académie et le musée consacré à l'histoire juive durant la Seconde Guerre mondiale situé à Paris.

Jacques Fredj a souhaité réaffirmer l’importance d’un tel partenariat car les actions du Mémorial s’inscrivent directement dans le programme d’histoire et se consacrent aussi à un passage de l’histoire contemporaine trop souvent mal connue des élèves.

Michel Romagnan, chargé de mission en inspection d'histoire-géographie, a présenté les actions qui avaient déjà été mises en place en coopération avec le Mémorial de la Shoah dans l’académie, comme le voyage des élèves de terminale du lycée professionnel Jules Antonini au camp d’extermination d’Auschwitz. Anne Thoman, professeur d’histoire-géographie, de Français et responsable du voyage, nous a confié : “Il y a très longtemps que j’enseigne l’histoire et la Seconde Guerre mondiale, donc évidemment le régime de Vichy et la Shoah, mais le fait de visiter le camp de concentration ça a été différent. Pour les élèves, il y a un avant et un après. Même moi, qui ai pourtant lu sur le sujet... Il y a une émotion, une conscience qui émerge.”

Charles-Pasquale Pioffet-Ettori, élève de terminale au lycée Jules Antonini a participé au voyage. Il était présent lors de cette signature pour témoigner de son sentiment. Au nom de ses camarades, il a remis à la Rectrice et au Directeur du Mémorial, un portfolio avec des planches de dessins et de texte, entièrement réalisé par les élèves.

Le discours de Julie Benetti, Rectrice de l'académie de Corse :

"Monsieur le Directeur,
Mesdames, Messieurs les membres de l’Association Nationale des Anciens Combattants et de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre de la Corse du Sud,
Madame la Directrice académique,
Monsieur l’Inspecteur pédagogique,
Monsieur le proviseur,
Mesdames, Messieurs les professeurs et membres de l’équipe éducative,
Cher élève,

Je suis très heureuse de vous accueillir au rectorat à l’occasion de la signature d’une convention de partenariat pour formaliser et renforcer le lien privilégié qui unit le Mémorial de la Shoah et la région académique de Corse.

Le Mémorial est un lieu de mémoire, de transmission et d’éducation.
Un lieu de mémoire qui dispose d’archives inestimables pour les chercheurs du monde entier.
Un lieu de transmission et d’éducation à travers les activités pédagogiques que le Mémorial propose aux élèves et à leurs professeurs. Je pense notamment aux activités « hors les murs », aux voyages d’étude à Auschwitz ou aux séminaires de formation qui offrent aux enseignants des outils pour prévenir l’antisémitisme, lutter contre le négationnisme et les théories du complot. Sont parmi nous aujourd’hui les membres de l’équipe du lycée professionnel Jules Antonini d’Ajaccio et deux de ses élèves pour témoigner de leur voyage à Auschwitz qui a dû marquer, avec certitude, leurs esprits.

Lutter contre la haine et toutes les formes de discrimination commence à l’école. Enseigner l’histoire de la Shoah et en perpétuer la mémoire sont deux missions de l’école républicaine. La convention avec le Mémorial doit concourir à construire chez nos élèves ce qui est au fondement de toute société libre et démocratique et qui demeure la mission fondamentale de l’École de la République : une citoyenneté responsable et éclairée.

Le ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, Jean-Michel BLANQUER, a mis en place une équipe nationale de réaction contre le racisme et l’antisémitisme, copilotée par le ministère de l’Education nationale et par la DILCRAH. Cette équipe nationale s’appuie sur les équipes académiques « Valeurs de la République » pour accompagner les équipes éducatives.

A une époque où il ne reste que très peu de femmes et d’hommes ayant survécu à la Shoah où le témoignage vivant s’efface, le travail mémoriel doit se poursuivre. Se rendre sur les lieux où l’irréparable a été commis, archiver les textes, conserver les traces de la Shoah, c’est un devoir collectif qui incombe à chacun. C’est tout le sens de la Semaine d’éducation et d’action contre le racisme et l’antisémitisme. Et c’est la mission remarquablement assumée par le Mémorial de la Shoah.

L’académie est très honorée de vous accueillir aujourd’hui, Monsieur le Directeur, afin de signer la convention de partenariat qui bénéficiera aux enseignants et à nos élèves, plus largement à l’académie de Corse."
L'académie de Corse pérennise son partenariat avec le Mémorial de la Shoah

Les élèves de Terminale du lycée Jules Antonini en voyage à Auschwitz :


Mardi 2 Juillet 2019
     

Rectorat de l'académie de Corse
Boulevard Pascal Rossini
BP 808
20192 Ajaccio CEDEX 4

Tél : +33 (0)4 95 50 33 33
Fax : +33 (0)4 95 51 27 06
Nous contacter

Horaires d'ouverture au public :
du lundi au vendredi
de 9h30 à 11h30 et de 14h30 à 16h
Horaires d'ouverture au public - été 2019
Enquête : «qualité de l'accueil»