"L’abaissement de la scolarité obligatoire à l’âge de 3 ans, c’est l’entrée en confiance à l’école et dans les apprentissages" - Julie Benetti, Rectrice de l'académie de Corse



Le mardi 3 septembre, Julie Benetti, Rectrice de l'académie de Corse, a accueilli les 153 élèves de l'école maternelle de Pietralba et leurs parents venus les accompagner en ce jour de rentrée. Cette école maternelle est située en Éducation prioritaire et compte 6 classes. Elle est inclusive, bilingue et particulièrement engagée dans l'éducation au développement durable.

Le portail de l'école était ouvert dès 8h. Un pianiste et un guitariste étaient à l’œuvre pour permettre aux tout-petits de commencer l'année scolaire en musique, sous le signe de la joie et de la convivialité. La directrice de l'école Emmanuelle Pelloni s'est alors adressée aux parents d'élèves en leur faisant part du bonheur qui était le sien de débuter cette année scolaire et de poursuivre à leurs côtés les nombreux projets engagés dans l'école.

Madame l'inspectrice de l'Éducation nationale de la circonscription, Marie-Dominique Susini et Madame l'adjointe au maire d'Ajaccio en charge des affaires scolaires, Rose-Marie Ottavy-Sarrola étaient également présentes.

Julie Benetti a tenu alors à prononcer ces quelques mots :

"L'école maternelle de Pietralba est emblématique car elle est située en Education prioritaire. La maîtrise des savoirs fondamentaux à la sortie de l'école primaire (lire, écrire, compter, respecter autrui) est notre toute première priorité. C'est la raison pour laquelle en Education prioritaire, nous poursuivons le dédoublement des classes de CP et de CE1. S'agissant de l'école maternelle de Pietralba, d'ici à l'horizon 20222, il y aura également un dédoublement des classes de grande section pour que les classes n'excèdent pas 12 élèves et pour que vos enfants soient le mieux accompagnés possible vers l'acquisition et la maîtrise de ces savoirs fondamentaux. Cette école maternelle de Pietralba est emblématique parce qu'elle est une école inclusive, c'est-à-dire une école qui accueille au mieux les élèves les plus fragiles, les élèves en situation de handicap. Je voudrais ici souligner et saluer l'implication remarquable de cette équipe pédagogique, l'implication remarquable de l'ensemble des personnels de cette école qui se sont tous portés volontaires pour être formés à l'accueil des élèves ayant des difficultés médicales, des difficultés d'apprentissage. C'est école est emblématique aussi s'agissant de l'éducation au développement durable. Vous l'avez rappelé, cette école est labellisée EcoScola. Nous avons une académie qui est particulièrement impliquée depuis longtemps dans l'éducation au développement durable. Éduquer nos enfants, c'est aussi les éduquer à adopter les bons gestes pour lutter contre le réchauffement climatique. Et puis enfin, c'est une école bilingue avec une filière bilingue et une filière standard par niveau. C'est une école où il fait bon vivre. C'est une école où je suis convaincue, chers enfants, que vous allez être heureux ! L'école est un lieu où on apprend mais c'est aussi un lieu où on s'amuse. Très belle rentrée à tous !"

A l'appel, les parents ont ensuite été invités à découvrir les classes, guidés par le professeur des écoles de leur enfant. Les élèves ont pris rapidement possession des lieux et partageaient avec joie leur premier jour d'école.


"L’abaissement de la scolarité obligatoire à l’âge de 3 ans, c’est l’entrée en confiance à l’école et dans les apprentissages" - Julie Benetti, Rectrice de l'académie de Corse
L'instruction obligatoire à l'âge de 3 ans est l'une des principales nouveautés de cette rentrée. Dans l'académie de Corse, cette mesure s'est mise en œuvre dans de très bonnes conditions.

"Nous avons accueilli cette année 500 élèves de plus par rapport à l’année dernière dans les écoles maternelles de notre académie. Aussi bien d’ailleurs en petite section, qu’en moyenne section ou en grande section. Cette mesure dit l’importance du rôle de la maternelle pour les élèves, les enjeux qui s’attachent à la scolarisation des plus jeunes s’agissant notamment de l’acquisition du langage. "L’abaissement de la scolarité obligatoire à l’âge de 3 ans, c’est l’entrée en confiance à l’école et dans les apprentissages." - Julie Benetti, Rectrice de l'académie de Corse

Vendredi 6 Septembre 2019
     

Rectorat de l'académie de Corse
Boulevard Pascal Rossini
BP 808
20192 Ajaccio CEDEX 4

Tél : +33 (0)4 95 50 33 33
Fax : +33 (0)4 95 51 27 06
Nous contacter

Accueil du public : lundi/vendredi
8h30/12h00 et 14h00/16h00
Accueil téléphonique : lundi/vendredi
8h00/12h00 et 13h00/17h30
Enquête : «qualité de l'accueil»