Education Artistique et Culturelle



Mise en œuvre de la politique d’Éducation artistique et culturelle
Le mot de Madame la Rectrice
L’engagement du président de la République fait de la culture une priorité pour tous les élèves. D’ici à 2022, 100% des élèves de 3 à 18 ans devront bénéficier tout au long de leur scolarité d’une éducation artistique et culturelle (EAC).
Cette priorité est portée conjointement par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et le ministère de la Culture en partenariat avec les différentes collectivités territoriales et associations.
Dans l’année qui vient, il nous reste à renforcer les actions existantes et à les enrichir. Pour faire vivre cette politique culturelle, les conditions d’un pilotage partagé devront être réaffirmées, adaptées, concertées avec tous les acteurs de l’éducation artistique et culturelle.

Ainsi, notre politique académique de l’EAC s’articulera autour de plusieurs actions :

• Un pilotage académique avec une approche inter degrés pour une meilleure continuité
• Une convergence des objectifs et des moyens de l’Etat et des collectivités territoriales
• Une mise en cohérence de la politique culturelle dans toutes les écoles et les EPLE à partir d’un axe dédié du projet d’école et d’établissement (le volet culturel du projet d’école ou d’EPLE)
• Une formation ciblée de nos enseignants avec le concours de nos partenaires
• Une poursuite des actions engagées avec nos différents partenaires institutionnels associatifs et artistiques avec une attention particulière portée aux territoires les plus éloignés de l’offre, notamment en zone de revitalisation rurale, en REP et REP +
• Un développement de nouveaux partenariats et de nouvelles actions de manière à ancrer les parcours culturels.

Vous trouverez dans cette lettre de rentrée les priorités nationales et académiques, les missions de la DAAC, le dispositif de formation et enfin en annexes, différents outils qui vous permettront de mettre en œuvre l’EAC. Vous n’hésiterez pas à mobiliser les services de la DAAC qui anime et coordonne en lien avec les partenaires la mise en œuvre de la généralisation de l’EAC.
Vous l’avez compris, les arts et la culture sont incontournables pour développer le goût du beau, la créativité, la connaissance et la confiance en soi. La culture à l’école relève d’une exigence d’égalité républicaine.
Cette lettre de rentrée est aussi l’occasion de remercier toutes les personnes investies au service de l’éducation artistique et culturelle dans notre académie.

Je sais pouvoir compter sur votre engagement et votre dynamisme pour que l’EAC contribue à la réussite de l’Ecole de la République.


Julie BENETTI



La lettre de cadrage de la DAAC

1- Les priorités nationales
La circulaire de rentrée 2019 rappelle dans le paragraphe "Développer l'éducation artistique et culturelle" les trois objectifs prioritaires portés conjointement par les deux ministères, et inscrits les programmes :

- La promotion de la lecture et du livre.
Pour favoriser le plaisir de lire, seul ou collectivement, il s'agit de développer les prêts de livres et les animations autour de la lecture.

- La musique (avec la création d'une chorale dans chaque école primaire)
La création d'une chorale par école est un objectif qu'il nous reste à atteindre grâce au déploiement du plan choral. En effet, la chorale permet aux élèves d'entrer dans la musique et de partager le plaisir d'une pratique collective.

- La découverte du patrimoine de proximité.

La découverte et la compréhension du patrimoine de proximité permettent aux élèves d'apprendre à voir et à comprendre l'histoire des lieux qu'ils habitent. Cette première expérience se poursuit par un travail sur l'histoire des arts qui permet aux élèves d'élargir leur compréhension des différents langages utilisés par les hommes pour s'exprimer.

Parallèlement à ces trois objectifs prioritaires le ministre insiste également, dans la brochure "Réussir- année scolaire 2019-2020", sur :

- L’importance de favoriser la pratique théâtrale qui renforce les compétences orales des élèves non seulement pour les oraux des examens mais aussi pour leur réussite personnelle et professionnelle.

- Ainsi que sur l’importance de favoriser l’accès au 7ème Art et d’aiguiser le regard critique des élèves en développant davantage les dispositifs écoles, collèges et lycées au cinéma, et en préconisant la création d’un ciné-club dans chaque collège et lycée.

Enfin, le ministre annonce le lancement d’une chaine éducative en janvier 2020 et rappelle que l’année 2020 sera l’année de l’Afrique et de la bande dessinée.


2 - Les priorités académiques
Dans la perspective d’atteindre les 100% artistique, et de favoriser ainsi l'accès à la culture et à la pratique artistique pour chaque élève dans l’académie, les chefs d’établissements et les directeurs d’écoles porteront une attention particulière sur les points suivants :

- La poursuite de la mise en œuvre du parcours d’éducation artistique et culturelle

Afin de lutter contre les inégalités sociales, culturelles et territoriales, le parcours d’éducation artistique et culturelle implique un partenariat avec l’ensemble des acteurs du territoire (équipes éducatives, structures culturelles, collectivités territoriales, milieu associatif…). Il doit permettre à chaque élève d’aborder les grands domaines des arts et de la culture, par la diversité et l’équilibre des domaines artistiques et culturels mis à la portée de tous. Les établissements scolaires veilleront à s’ouvrir sur leur environnement culturel proche.
Le domaine artistique et culturel revêt une dimension universelle, il n’en demeure pas moins qu’une partie du parcours des élèves de l’académie s’inscrira dans le cadre insulaire. Dans cette optique, il est opportun de continuer à approfondir les connaissances du patrimoine local dans toutes ses composantes.

Le référentiel du parcours EAC annexé à l’arrêté du 1-7-2015 - J.O. du 7-7-2015l (cf. extrait en annexe) précise :

Les principes du parcours d'éducation artistique et culturelle, les enjeux de sa mise en œuvre, les grands objectifs de formation et les repères de progression.

Depuis juillet 2016, une charte pour l’éducation artistique et culturelle élaborée par le Haut Conseil de l’éducation artistique et culturelle, rassemble la communauté éducative autour de 10 principes. Elle permet à chacune et à chacun de s’en emparer, de la mettre en œuvre, et de l’inscrire dans le parcours d’éducation artistique et culturelle de l’élève (cf. annexes).

- L’élaboration du volet culturel dans les projets d’école et d’établissement

Fruit de la réflexion collective de la communauté éducative, le V.C.P.E. structure le parcours en fonction de l’environnement socio-culturel et permet une lisibilité et une évaluation.

Un modèle d’aide à la réalisation du V.C.P.E. sera envoyé prochainement dans les établissements.

- L’importance de consacrer 25% de l’accompagnement éducatif aux actions d’éducation artistique et culturelle.

Les activités artistiques et culturelles proposées dans le cadre de l'accompagnement éducatif concernent tous les domaines. Les activités d’expression et de création artistiques aboutissant à des réalisations concrètes sont à prioriser. Elles s'appuient sur les différents partenariats mis en place avec les structures artistiques et culturelles proches de l'établissement.


3 - La DAAC au service de l’impulsion de la politique culturelle académique
La Délégation Académique aux Arts et à la Culture (DAAC) met en œuvre, à l'échelon académique, la politique nationale relative à l'éducation artistique et culturelle et développe également son action dans le cadre d’une politique territoriale, qui favorise les concertations et les partenariats avec la Collectivité de Corse, les communes, les institutions culturelles, ainsi que le monde associatif.
Elle conduit son action d'impulsion, de coordination, d'accompagnement, de valorisation et d'évaluation de projets en concertation avec les corps d'inspection (Inspecteurs d'académie-Inspecteurs pédagogiques régionaux et Inspecteurs de l'éducation nationale), les DSDEN de Corse du Sud et de Haute-Corse, les chefs d’établissement, le réseau Canopé de Corse, la DRAC de Corse, les collectivités territoriales.
La DAAC, demeure à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches, notamment dans la conception des actions, tant au niveau pédagogique qu’artistique et culturel, les partenariats engagés, les modalités de saisie des contenus des différents dossiers.

Elle collabore de manière constante avec la direction régionale des affaires culturelles (DRAC), qui contribue au financement des actions et joue également un rôle d'expertise.

Le Plan Académique de Formation "Action culturelle" (cf. annexe) élaboré par la Délégation académique à l’action culturelle constitue un temps fort de rencontres et d’échanges pour les professeurs et les partenaires en matière d’éducation artistique et culturelle.
Ouvert aux enseignants de toutes disciplines et conçu dans un esprit de croisement des différents champs disciplinaires et artistiques, les dispositifs programmés permettent de nourrir les démarches et les projets que mettent en œuvre les professeurs au bénéfice de l’ouverture artistique et culturelle de leurs élèves.











Source : http://www.ac-corse.fr/DAAC/Education-Artistique-e...

     

Rectorat de l'académie de Corse
Boulevard Pascal Rossini
BP 808
20192 Ajaccio CEDEX 4

Tél : +33 (0)4 95 50 33 33
Fax : +33 (0)4 95 51 27 06
Nous contacter

Accueil du public : lundi/vendredi
8h30/12h00 et 14h00/16h00
Accueil téléphonique : lundi/vendredi
8h00/12h00 et 13h00/17h30
Enquête : «qualité de l'accueil»