Le seul mauvais choix est l'absence de choix...

Jeudi 18 Avril 2019


Le seul mauvais choix est l'absence de choix...
Apprendre à choisir, pour choisir ici et ailleurs
Jean Philippe AVERTY, Professeur agrégé d’EPS, Guémené-Penfao, (44)

« Le seul mauvais choix est l’absence de choix ». Pour autant il arrive d’être confronté à des élèves qui face à un moment important de leur orientation prennent une décision qui peut traduire une certaine absence de choix.
Face à ce constat, nombre de projets d’établissement se donnent pour objectif de rendre plus efficace l’orientation des élèves. L’éducation au choix prend alors toute son importance, mais pour qu’elle soit réellement efficace elle ne peut se cantonner au seul domaine de l’orientation.
L’Education Physique et Sportive (EPS) peut y participer, d’une part, en rendant accessible ce qu’il y a à apprendre pour faire des choix, d’autre part, en permettant un réinvestissement de ce qui a été acquis, à travers la possibilité offerte aux élèves de définir leurs propres projets de transformations et donc de choisir ce qu’il y a à faire et à apprendre.

Accéder à l'article de la revue


Lu 140 fois

Informations | Coordination | Etablissement | Formation Continue | Textes Généraux | Sport et Sportifs | Productions Pédagogiques