Coopération Scolaire avec l'Italie



Document sans nom

Le Ministre de l.Education nationale et le Ministre italien de l.Instruction publique ont signé le 17 juillet 2007 à Rome un protocole sur la coopération linguistique et éducative entre la France et l.Italie.

Celui-ci se développe autour de quatre thèmes principaux :

  • Les partenariats et échanges scolaires entre sections bilingues en France et en Italie ;
  • La formation continue des personnels enseignants et des chefs d.établissements ;
  • La certification dans la langue du pays partenaire ;
  • Une réflexion sur un examen binational de fin d.études secondaires.

Ce texte, qui renforce une coopération bilatérale déjà riche, contribuera à améliorer l.enseignement de nos langues respectives, particulièrement dans le cadre des sections européennes et internationales, et à aider au développement des disciplines non linguistiques en italien et en français.

La réflexion sur une double délivrance de diplômes français et italiens de fin d.études secondaires devrait pour sa part faciliter l.accès à l.enseignement supérieur et valoriser les formations bilingues et biculturelles existant dans les deux pays.

voici le texte du protocole :

PROTOCOLE

ENTRE

le MINISTRE DE l.EDUCATION NATIONALE
DE LA RÉPUBLIQUE FRANCAISE

et

le MINISTRE de l.INSTRUCTION PUBLIQUE
DE LA RÉPUBLIQUE ITALIENNE

Conformément à la convention culturelle entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République italienne, signée le 4 novembre 1949

Rappelant les conclusions du procès-verbal de la sous-commission mixte linguistique et éducative qui s.est tenue à Rome le 20 octobre 1999

Considérant l.importance du développement et de la promotion du plurilinguisme des systèmes éducatifs respectifs, conformément aux orientations exprimées en la matière par l.Union européenne et le Conseil de l.Europe

Confirmant l.importance qu.ils accordent à la connaissance de la langue et de la culture du pays partenaire

Eu égard à leur engagement commun à contribuer à faire de l.Union européenne « l.économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde à l.horizon de l.année 2010 »

Souhaitant donner une nouvelle dynamique aux échanges d.élèves, d.étudiants, d.enseignants et de cadres éducatifs des deux pays

Se fondant sur le plein respect du principe de réciprocité entre les deux pays

Le Ministre de l.Éducation nationale de la République française et le Ministre de l.Instruction publique de la République italienne, ci-après dénommés les Parties, conviennent de ce qui suit :

Article 1er
Dispositifs Éducatifs Linguistiques et Culturels
et Partenariats scolaires

Les dispositifs éducatifs linguistiques et culturels se caractérisent par un renforcement des heures d.enseignement de la langue et de la culture du pays partenaire et par l.enseignement total ou partiel, dans cette langue, d.une ou plusieurs disciplines. Ces dispositifs concernent :

  1. En France : les classes du primaire et du secondaire comportant un enseignement renforcé de l.italien, les sections internationales et européennes d.italien,
  2. En Italie : les sections internationales et bilingues de français.

Ces dispositifs sont mis en place par les autorités compétentes de chaque Partie.

Dans le but de favoriser leur développement, chaque Partie peut proposer aux autorités compétentes de l.autre Partie une coopération visant de nouvelles implantations.

Dans ce même but, les Parties :

  1. renforcent la coopération pour l.échange de matériels didactiques,
  2. mettent à disposition les recherches développées dans le domaine pédagogique et dans celui de la didactique de l.enseignement de la langue du pays partenaire,
  3. exploitent les ressources du site Internet Emilangue et de la plate-forme PUNTOEDU Indire pour la formation linguistique,
  4. échangent leurs bonnes pratiques dans le domaine de l.enseignement d.une ou plusieurs disciplines dans la langue du pays partenaire,
  5. entreprennent un recensement des professeurs disposant d.un niveau adéquat de compétences linguistiques pour enseigner une discipline non linguistique dans la langue du pays partenaire,
  6. encouragent les partenariats et en particulier les projets de coopération éducative entre les institutions scolaires des deux pays, qui se concrétisent à travers l.échange d.élèves et l.emploi de technologies de l.information et de la communication.  

Article 2
Formation Des Personnels Enseignants
et des Chefs d.Etablissements

Les Parties développent leur coopération dans le domaine de la formation continue des enseignants, en prévoyant également la mise en activité et la consolidation des réseaux réels et virtuels.

Elles étudient les modalités de mise en .uvre d.une coopération dans le domaine de la formation initiale des chefs d.établissements.

Ces deux actions de coopération portent prioritairement sur les établissements comportant un dispositif éducatif, linguistique et culturel défini à l.article 1er.

Article 3
Certifications Dans La Langue du Pays Partenaire

Les Parties définissent des modalités de certification de compétence linguistique dans la langue du pays partenaire fondées sur le Cadre européen commun de référence des langues (C.E.C.R.L.) ou sur d.autres expériences.

Dans cette perspective un groupe de travail bilatéral franco-italien est constitué.

Article 4
Échanges et coopération sur des thèmes d.intérêt commun

Les Parties s.engagent à encourager les échanges d.expériences en matière de coopération éducative, en déterminant des thèmes d.intérêt commun et en favorisant des rencontres d.experts sur les thématiques à traiter.

Dans cette optique, les Parties s.engagent à évaluer la possibilité, sur la base de programmes intégrés et définis ensemble, d.un examen de fin d.études secondaires binational qui aboutirait à une double délivrance du baccalauréat et de l.Esame di Stato et qui ouvrirait les mêmes droits aux titulaires dans les deux pays. A cette fin, il apparaît opportun de prendre en considération les conclusions du groupe de travail franco-valdôtain sur le sujet.

Les Parties conviennent de poursuivre et développer la coopération en matière d.éducation et de formation techniques et professionnelles, y compris après le baccalauréat.

Elles favorisent également, dans le cadre du programme communautaire Education et formation tout au long de la vie, le dialogue et l.échange d.expériences entre les établissements qui, dans leurs pays respectifs, opèrent de manière institutionnelle dans le domaine de la recherche didactique et pédagogique.

Article 5

Pour la mise en .uvre du présent protocole, les Parties confient à un comité la définition des orientations requises.

Article 6

Le présent Protocole entre en vigueur à la date de sa signature.

Fait à Rome, le 16 juillet 2007, en deux exemplaires originaux en langue française et italienne, les deux textes faisant également foi.

Le Ministre de l.Éducation nationale
de la République française

Xavier Darcos

Le Ministre de l.Instruction publique
de la République italienne

Giuseppe Fioroni

 


     

Rectorat de l'académie de Corse
Boulevard Pascal Rossini
BP 808
20192 Ajaccio CEDEX 4

Tél : +33 (0)4 95 50 33 33
Fax : +33 (0)4 95 51 27 06
Nous contacter

Horaires d'ouverture au public :
du lundi au vendredi
de 9h30 à 11h30
et de 14h30 à 16h
Enquête : «qualité de l'accueil»