Bonne rentrée 2019 à tous !



Bonne rentrée 2019 à tous !

Julie Benetti, Rectrice de la région académique de Corse, souhaite une bonne année scolaire à tous les personnels de l'Éducation nationale de l'académie.


"L’éducation doit être le cœur battant de la société et je sais pouvoir compter sur l’investissement de tous les personnels de l'académie pour réussir ensemble." - Julie Benetti

Bonne rentrée 2019 à tous !
Depuis deux ans, une dynamique est à l’œuvre, dont les personnels de l’Éducation nationale sont la force d’entraînement : dédoublement des classes de CP et de CE1 en éducation prioritaire, déploiement du dispositif « devoirs faits » au collège, réforme du baccalauréat général et de la voie professionnelle, mise en œuvre de Parcoursup. La mobilisation de tous a permis à notre académie de relever les défis d’une politique éducative ambitieuse centrée sur l’élévation générale du niveau des compétences.

« Réussir ensemble ». C’est ainsi que le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse a résumé le projet éducatif qui sous-tend toutes ses réformes : faire réussir nos élèves, faire réussir nos personnels, faire réussir notre pays. Car c’est bien de l’éducation de sa jeunesse que dépend le destin d’un pays.

La maîtrise des savoirs fondamentaux à la sortie de l’école primaire est notre première priorité. Le dédoublement des classes de CP et de CE1 a été réalisé dans toutes les écoles de l’académie situées en éducation prioritaire.
Cet effort sera poursuivi puisque ce sont aussi toutes les classes de grande section qui seront dédoublées en éducation prioritaire à l’horizon de la rentrée 2022. Mais l’école maternelle est déjà au cœur de cette rentrée. La loi « Pour une École de la confiance » a abaissé à 3 ans l’âge de la scolarité obligatoire.

Ce sont ainsi 500 élèves de plus que nous accueillerons dans les écoles maternelles de notre académie. À travers cette mesure, le Ministre adresse un message fondamental sur l’importance de l’école maternelle et les enjeux qui s’attachent à la scolarité des tout-petits.

La deuxième priorité de cette année s’inscrit elle aussi dans la dynamique de l’année précédente. Il s’agit de la réforme du lycée, celle de lycée d’enseignement général et technologique comme celle de la voie professionnelle pour la réussite de laquelle tous les acteurs de l’Éducation nationale, corps d’inspection, chefs d’établissement, services académiques, se sont mobilisés.
Nous œuvrons à la revalorisation la voie professionnelle et au développement de l’apprentissage. La mise en place des familles de métiers en classe de seconde, de nouvelles grilles horaires et de nouvelles modalités pédagogiques vont dans le sens d’une transformation de la voie professionnelle qui, autant que la voie générale, peut être celle de la réussite et de l’excellence, celle aussi de la poursuite d’études dans le supérieur, pourvu d’une bonne orientation de l’élève. Fini le temps où la réussite ne pouvait qu’emprunter une seule voie et même une seule série.

C’est dans cette même volonté d’une personnalisation des parcours que réside tout l’enjeu du nouveau baccalauréat général et technologique. Nos lycéens se sont saisis de cette réforme et de la part de liberté qu’elle offre dans le choix de leurs enseignements de spécialité. Les résultats sont là : dans notre académie, ce sont presque moitié moins d’élèves de 1ère générale qui ont fait le choix de reconstituer l’ancienne série scientifique : 28% de nos élèves ont choisi la combinaison mathématiques/sciences physiques-chimie/sciences de la vie et de la terre. Ils étaient 48% l’année dernière à s’inscrire en série S quand bien même ils n’avaient pas le projet de poursuivre dans le domaine scientifique après l’obtention de leur baccalauréat. Nos élèves de 1ère générale ont fait le choix de combinaisons variées, en phase avec leurs goûts et leurs aspirations. Dans chaque lycée de notre académie, les sept spécialités les plus classiques sont proposées et aucun lycée propose moins de 20 combinaisons.

La troisième priorité de cette année est au cœur de notre mission d’éducation : la fidélité aux valeurs, à la devise de notre République doit être notre engagement quotidien. Faisons de nos écoles, de nos établissements des lieux d’apprentissage de la citoyenneté, du respect de soi et de l’autre, du respect de l’autorité et du savoir.
La mise en place d’un service public de l’école inclusive à cette rentrée, la lutte contre le harcèlement scolaire, l’éducation au développement durable : ce sont là autant de mesures inscrites dans la loi « Pour une École de la confiance » qui participent de cette même mission d’éducation, des principes de responsabilité et de solidarité qui sont aussi le socle de l’école républicaine.

L’école de la République doit œuvrer à l’égalité des chances. A travers le plan « Internats du XXIe siècle », les cordées de la réussite, les parcours d’excellence : c’est encore et toujours la même ambition qui doit nous animer : l’élévation du niveau général des compétences et la lutte pour la persévérance scolaire, au service de la justice sociale.

Dans cette période, plus que jamais, l’éducation doit être le cœur battant de la société et je sais pouvoir compter sur l’investissement de tous les personnels de l'académie pour réussir ensemble.

Bonne rentrée à tous.

Julie Benetti
Rectrice de la région académique de Corse,
Chancelière des Universités



Lundi 2 Septembre 2019
     

Rectorat de l'académie de Corse
Boulevard Pascal Rossini
BP 808
20192 Ajaccio CEDEX 4

Tél : +33 (0)4 95 50 33 33
Fax : +33 (0)4 95 51 27 06
Nous contacter

Accueil du public : lundi/vendredi
8h30/12h00 et 14h00/16h00
Accueil téléphonique : lundi/vendredi
8h00/12h00 et 13h00/17h30
Enquête : «qualité de l'accueil»